Tests

Test du clavier gamer MSI Vigor GK80

Le paradis des fans de RGB

Il faut bien admettre que MSI a fait fort en réussissant à intégrer autant de touches sur son nouveau clavier mécanique Vigor GK80. Jetez un coup d’œil à sa base en aluminium profilée et vous verrez au moins 16 touches de fonction supplémentaires judicieusement placées.

Vigor GK80

Sans compter les quatre touches multimédia dédiées dans le coin supérieur droit et les huit boutons de fonction supplémentaires habituels le long des touches Fn. Pour un clavier mesurant 445x141x4mm, c’est assez impressionnant. Que vous ayez vraiment besoin d’autant de touches, et surtout que vous les utilisiez un jour est une autre question. Mais en dehors de l’absence de molette de volume, vous êtes assuré d’avoir tout ce qu’il vous faut sous la main quelle que soit l’utilisation prévue pour votre nouveau clavier.

Si on compare avec le HyperX Alloy Elite, l’espace de bureau gagné avec le Vigor GK80 est très appréciable. Le nouveau clavier MSI est donc un meilleur choix pour ceux qui ont des bureaux de petite taille. Il n’est pas aussi compact que l’Asus ROG Claymore. Mais au moins, le GK80 ne vous fait pas payer plus pour un pavé numérique.

Retrouvez aussi sur H5ckfun, votre site gaming et high-tech, notre guide meilleur souris gamer 2018. Vous y trouverez probablement le modèle qui accompagnera parfaitement ce clavier MSI.

 

Des touches de fonction en pagaille

 

Certes, la plupart des boutons de fonction supplémentaires du GK80 se rapportent à son système d’éclairage RGB. Ce qui est tout aussi bien parce que les deux (oui, deux) logiciels de configuration dédiés de MSI sont tellement inutiles que vous voudrez éviter de les utiliser autant que possible. Vous devrez probablement consulter le manuel d’instructions fourni par MSI pour connaitre leur utilité (car il y’en a beaucoup). Mais c’est toujours mieux que d’avoir à lancer le logiciel Mystic Light et supporter son manque d’ergonomie flagrant.

Vigor GK80

 

Il y a 14 modes RGB différents au total, y compris trois modes de jeu spéciaux pour Overwatch, League of Legends et CS: GO. Mais vous pouvez également utiliser le GK80 pour modifier les profils de performance de votre carte mère MSI Gaming compatible et de votre carte graphique MSI Gaming. Il est possible de basculer entre les modes silencieux, jeu et overclocking sans quitter votre jeu. Pratique si vous êtes déjà équipé de matériel MSI, inutile dans le cas contraire.

Bien plus convaincant, le Vigor GK80 de MSI dispose de son propre mode jeu qui peut être activé en appuyant sur les touches Windows et Fn. Ce mode désactive toutes les notifications système et garantit que chaque touche sera enregistrée, quel que soit le nombre de touches activées en même temps.

 

Des switches CherryMX qui ont fait leurs preuves

 

J’ai utilisé la version Cherry MX rouge du GK80 pour écrire ce test mais il est également disponible avec des switches CherryMX Silver.  Ces derniers ont une course d’activation plus courte que les switches rouges. Vous n’aurez donc pas besoin d’enfoncer les touches aussi profondément pour que chaque frappe soit enregistrée. Cela devrait, en théorie, les rendre un peu plus rapides que les switches rouges. Mais je ne peux pas arrêter de jugement définitif sans les avoir testés.

Vigor GK80

Vous aurez probablement aussi remarqué que le clavier Vigor GK80 est livré avec des touches ZQSD en métal (photo ci-dessus) plutôt que celles en caoutchouc comme sur le reste du clavier. Personnellement j’ai trouvé ces touches beaucoup trop lisses et glissantes à mon gout. Problématique pour jouer à des jeux rapides comme DOOM.  Heureusement, MSI a eu la clairvoyance d’inclure également un ensemble complet de touches de remplacements ZQSD en caoutchouc texturé.

Il en va de même pour la barre d’espace, de retour rapide, les 8 touches classiques et les deux touches Ctrl/Alt. On en trouve donc pour tous les gouts. Le fabricant a même prévu un espace pour les ranger dans le repose-poignet. Une excellente idée si vous vous déplacez souvent ou si vous avez simplement besoin d’un espace de rangement supplémentaire.
Bizarrement, le repose-poignet ne se fixe pas au reste du clavier de jeu Vigor GK80. Vous pouvez donc le placer là où vous voulez pour obtenir la position la plus confortable. Au final c’est une idée brillante, car collé au clavier les sensations étaient médiocres. Petit bémol malgré tout si vous changez souvent de bureau, vous devrez l’emmener avec vous et le repositionner à chaque fois. J’ai beaucoup aimé la finition en caoutchouc doux du repose-poignet. Et il a été très confortable lors de mes longues sessions de test.

 

Confortable mais bruyant

 

Etant donné que je venais d’utiliser les switches CherryMX bleus de l’HyperX Alloy Elite, je dois admettre que les switches rouges du GK80 m’ont semblé plus souples et faciles à utiliser quotidiennement. C’est une pure question de préférence personnelle. Il reste quoi qu’il arrive préférable de tester les différents types de switches avant d’investir dans un clavier mécanique.

Vigor GK80

Je n’ai pas grand-chose à redire sur le retour tactile et le confort général offerts par le Vigor GK80 pendant que j’écrivais ces mots. Les fautes se sont faites rares et je n’ai pas eu à ralentir ma vitesse de frappe pour m’adapter à son style différent. Dans l’ensemble j’ai tout de même préféré la frappe plus nette et précise de l’Alloy Elite. Mais cela ne veut pas dire que vous aurez le même ressenti.

En termes de nuisance sonore, je les ai trouvés aussi bruyant l’un que l’autre. Les touches du Vigor GK80 font (très) légèrement moins de bruit que celles de l’Alloy. Mais les deux énerveront probablement tout autant votre famille ou vos collègues. Comme le clavier mécanique RGB Klim Domination, vous devrez donc vous assurer de pouvoir les utiliser sans nuire à votre entourage. A moins bien sûr que vous appréciez que vos colocataires ou les membres de votre famille utilisent votre tête comme punching ball.

 

Vigor GK80 : Un positionnement des touches média discutable

Ma seule vraie préoccupation avec le Vigor GK80 est le positionnement, ou plutôt l’étiquetage, de ses touches média. En étant assis normalement je distinguais à peine les symboles sur ces 4 touches dédiées. Et ce n’est qu’en me penchant sur elles que j’ai réellement pu voir sur quoi j’appuyais.

MSI Vigor GK80

Ce n’est pas très pratique quand vous en plein jeu et que vous voulez baisser le volume ou complètement couper le son. Vous devrez détourner le regard de l’écran pour vous assurer que vous n’êtes pas sur le point de vous éclater les tympans en appuyant sur la mauvaise touche. Compte tenu de l’espace disponible, MSI a été mal inspiré de faire des boutons si petits et les positionner à cet endroit.

 

Lire aussi : Refroidisseur PC portable gamer 2018, le guide complet qui évitera à votre PC portable de souffrir d’une surchauffe.

 

Dans l’ensemble cependant, le Vigor GK80 de MSI reste un bon clavier mécanique. Pas encore disponible, il est vendu environ 150$ de l’autre côté de l’Atlantique. C’est un peu plus cher que d’autres claviers mécaniques comme le K70 Lux de Corsair ou le ROG Claymore d’Asus. Mais à bien des égards vous en aurez pour votre argent. Vous obtenez en effet des touches supplémentaires dans la boite, mais surtout un repose-poignet qui lui donne bien plus de flexibilité que ses rivaux. La somme demandée peut sembler élevée pour un simple clavier. Mais si pouvoir personnaliser entièrement l’éclairage RGB sans passer par un logiciel tiers vous séduit, le Vigor GK80 mérite toute votre attention.

Vigor GK80

Si l’éclairage n’est pas votre priorité en revanche et si vous passez autant de temps à jouer qu’à taper sur votre clavier mécanique, l’Hyper Alloy Elite reste mon petit préféré.

 

  • Rétroéclairage personnalisable sans logiciel tiers
  • Une multitude de touches de fonction
  • Repose-poignet et touches supplémentaires
  • Un peu cher
  • Bruyant
  • Touches média mal positionnées
Test du clavier gamer MSI Vigor GK80
Note

MSI Vigor GK80

Confort - 8.5
Design - 9
Fonctionnalités - 7.5
Rapport Qualité Prix - 8

8.3

Avec ses nombreuses touches de fonction, son repose poignet et ses touches supplémentaires fournies, le MSI Vigor GK80 marque des points. C'est un très bon clavier mécanique aux switches performants qui a tout pour plaire.

User Rating: Be the first one !
Voir plus

Du même auteur

1 thought on “Test du clavier gamer MSI Vigor GK80”

  1. et bien tout ça c”est terminé car il y a une astuce avec un raccourci clavier. CTRL et “+” La combinaison magique réside dans un raccourci clavier en maintenant la touche CTRL et le “+” du pavé numérique. Je parle bien uniquement de la touche du pavé numérique, celle au-dessus de la touche “$” ne fonctionne pas pour cet usage. Si vous êtes sur un ordinateur portable sans pavé numérique la touche est accessible via la touche fn+ touche ayant le “+” inscrit dessus d”une autre couleur (souvent bleu, parfois gris ou orange).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *