AstucesGuidesNos astuces et conseils d'experts

Equipement Wi-Fi : Guide sur les différents types

Presque toutes les technologies actuelles sont connectées et ont besoin d’internet pour fonctionner. C’est peut-être aussi le cas de votre foyer. Vous avez surement un PC, un ordinateur portable, un téléphone intelligent, une tablette tactile, un boitier de téléviseur IP ou tous ces appareils en même temps dans votre maison.

Il est important que vous puissiez bénéficier d’une grande liberté de déplacement en utilisant ces différents appareils. Vous ne devez pas être constamment déconnecté du réseau à cause d’une connexion défaillante. Une infrastructure de mauvaise qualité vous confrontera aussi d’autres soucis récurrents de connectivité par rapport à la réception et à la vitesse. Il s’agit le plus souvent d’une distance de couverture réduite et d’une faible quantité de débit reçu.

Pour avoir des performances optimales sur un réseau, il est important de bien choisir l’équipement Wi-Fi. Il faudra notamment tenir compte du prix, de l’efficacité, des technologies impliquées et de l’espace couvert par le réseau. Les conseils que nous allons vous donner pourront aider dans le choix de l’installation Wi-Fi adapté à vos besoins. Nous avons rassemblé différents scénarios établis sur la surface d’un foyer pour vous prodiguer les conseils les plus avisés en la matière.

 

Déploiement réseau sur une surface de 0 à 30 m2

L’établissement d’une couverture complète est moins laborieux sur une petite surface que dans un grand espace. Le fait de pouvoir gérer facilement les soucis de couvertures n’élimine pas toutefois les difficultés relatives à la qualité du débit du reçu. Le réseau Wi-Fi d’un box internet est souvent la méthode la plus privilégiée pour l’accès au réseau dans un petit appartement. L’utilisation d’un routeur dédié serait néanmoins plus pertinente pour le bénéfice d’un réseau sans fil performant.

équipement Wi-fi

Vous pourriez notamment délaisser le Wi-Fi de votre box internet au profit d’un routeur 802.11, AC ou bibande. Des articles très décents de cette catégorie sont vendus au prix de départ de 60 €. Pour plus de facilité, il serait bon de s’assurer le routeur choisit comporte suffisamment de ports Ethernet en complément de la connexion Wi-Fi. Ce serait notamment pertinent dans la mesure où vous souhaiteriez connecter des ordinateurs et des appareils mobiles sur le même réseau.

Note de cette option :

  • Facilité de mise en place/paramétrage : 4/5
  • Commodité de prise en charge journalière: 4/5
  • Rapport sur la qualité et le prix : 4/5
  1. B. Ces notes indiquent seulement la tendance générale pour les diverses méthodes évoquées.

Lire aussi : Google Wi-Fi et son routeur qui s’implante en France

 

Déploiement réseau pour une surface de 30 à 50 m2

Un seul routeur peut avoir des difficultés pour gérer une superficie de 50 m2. Cela dépend toutefois de la façon dont vous arrangez votre domicile. Nous vous recommandons de travailler sur l’étendue du réseau Wi-Fi fourni par votre routeur ou votre box internet. Plusieurs solutions peuvent être envisagées à cet effet :

Utiliser un répéteur de réseau

Une des méthodes les plus accommodantes serait d’utiliser un répéteur. Il existe de nombreux modèles et formats de répéteur avec des prix qui varient de 50 € à 180 €. Il serait assez fastidieux de les évaluer individuellement. Il serait plus avisé de prendre les remarques suivantes en considération.

Certains répéteurs sont compacts. Les modèles de ce format ont l’avantage d’être discrets et de ne pas créer beaucoup d’encombrement. Leur principal inconvénient réside toutefois dans leur taille. Leur capacité à recevoir et à diffuser les données dépendra surtout de la qualité de leurs antennes.

équipement Wi-fi

Le format compact affecte également l’étendue des surfaces couvertes et la rapidité du réseau Wi-Fi. Cela ne signifie pas toutefois que vous devez porter votre choix sur un boitier de taille disproportionné. Retenez seulement que plus le boîtier est volumineux et plus il sera efficace.

Il existe également des répéteurs Wi-Fi muraux. Les appareils de ce format sont plus abordables que ceux du format compact. Les répéteurs muraux peuvent aussi être alimentés en branchement direct sur une prise électrique.

Vous n’aurez pas toutefois beaucoup de possibilités sur les endroits où vous pouvez installer le répéteur. L’emplacement choisi pour un répéteur Wi-Fi mural doit en effet être à proximité d’une prise murale. Ce ne sera pourtant pas nécessairement le meilleur emplacement pour obtenir la meilleure couverture.

Note de cette option :

  • Facilité de mise en place/paramétrage : 3,5/5
  • Commodité de prise en charge journalière : 3,5/5
  • Rapport entre la qualité et le prix : 4/5

Option pour combinaison de solution CPL et de Wi-Fi

Le Courant Porteur en Ligne (CPL) est une solution tentante lorsque la portée du réseau Wi-Fi est plutôt limitée. Le CPL est susceptible de fournir un débit efficace pour surfer en toute tranquillité.  Ce concept peut a priori avoir quelques exceptions. Nous sommes toutefois enclins à vous les déconseiller si le gain en débit est ce que vous voulez prioriser.

équipement Wi-fi

  1. Le débit reçu à travers le CPL dépendra essentiellement de la qualité de votre aménagement électrique. Vous auriez donc un problème dans le cas où cette infrastructure électrique serait plutôt désuète ou qu’elle regrouperait beaucoup de réseaux en même temps.
  2. Les boîtiers occupent souvent une prise électrique de manière permanence dans le cas où ils sont munis d’une prise femelle.
  3. Le format compact des boîtiers CPL suggère des antennes d’une qualité très passable.

 

Note de cette option :

  • Facilité de mise en place/paramétrage : 3/5
  • Commodité de prise en charge journalière: 3/5
  • Rapport entre la qualité et le prix : 2,5/5

 

Déploiement réseau de 50 à100m2 avec plusieurs niveaux possibles

Il y a deux options envisageables pour créer une couverture de réseau Wi-Fi sur un foyer avec une surface importante. La première est d’établir une connexion partielle pour quelques pièces uniquement. La deuxième est de déployer une couverture complète pour tout votre foyer.

Ces deux solutions peuvent a priori être combinées. Il faudra pour cela multiplier les points d’accès/routeurs. Pensez toutefois à privilégier la simplicité, la cohérence et les performances dans la solution que vous entendez adopter.

équipement Wi-fi

Le mieux serait encore d’avoir une infrastructure établie selon les standards récents. Les ports Ethernet devraient pouvoir être partagés à partir d’un tableau qui est habituellement installé à proximité d’un tableau électrique.

Vous pourriez résoudre le problème de couverture et de débits dans ce contexte. Les divers routeurs Wi-Fi recevraient en effet la connexion internet du box au moyen de câbles Ethernet. Une telle possibilité pourrait toutefois être indisponible pour votre foyer dans certains cas.

 

Choisir la méthode du double réseau

Si votre box est bien placé, l’une des solutions les plus évidentes que vous pourriez envisager serait d’exploiter 2 routeurs individuels. Cette méthode présente plusieurs avantages. Le premier est que vous pouvez inclure un routeur supplémentaire. Vous devez toutefois être conscient que les performances obtenues ne seront pas réellement optimales. Le second avantage tient dans le fait de vous épargner des dépenses en équipements divers.

wi-fi

Cette méthode comporte toutefois aussi son lot d’inconvénients. Elle peut notamment poser des contraintes sur le paramétrage, les performances et la commodité d’utilisation. Cela est d’autant plus vrai si le second routeur est configuré de manière à étendre la couverture du routeur initial.

Le problème le plus grave dans le contexte de l’utilisation des deux réseaux serait un conflit entre les adresses IP. Vos appareils devront être connectés mutuellement de manière systématique. Il vous est toutefois toujours possible d’adopter une autre approche si cela vous semble trop difficile.

  • Facilité de mise en place/paramétrage : 3,5/5
  • Commodité de prise en charge journalière : 2,5/5
  • Rapport entre la qualité et le prix : 4,5/5

Aménagement d’un pont de réseau Wi-Fi

Cette méthode est le choix adéquat si vous ne dépendez pas vraiment d’internet pour vos activités. Ce serait notamment le cas si votre accès à internet vise uniquement votre salon ou votre bureau. Le choix de cette méthode serait d’autant plus avisé si les pièces concernées sont réellement séparées.

Un pont Wi-Fi est généralement constitué de deux éléments. Le premier est relié au box par connexion câblé et diffuse un signal Wi-Fi élevé. Le second est le boitier qui va recevoir ce signal et le partager par câble Ethernet ou en réseau Wi-Fi avec tous les appareils concernés.

équipement Wi-fi

La transmission du réseau Wi-Fi local peut être assurée par le premier si les appareils associés le permettent. Cette méthode élimine la nécessité du Wi-Fi de votre box. Vous n’aurez au mieux qu’un SSID unique à gérer tous les jours. Le débit obtenu à travers cette approche peut être de grande qualité. Ce serait donc une solution très profitable à la connexion d’un téléviseur au réseau local pour le streaming de contenus vidéo.

Ce type d’installation présente toutefois une grande sensibilité aux obstacles. C’est d’ailleurs le seul inconvénient notable du pont Wi-Fi. Ce dernier peut toujours passer des murs ou un plancher en théorie. La ligne de vue entre les deux modules devrait toutefois être aussi dégagée que possible.

Note de cette option :

  • Facilité de mise en place/paramétrage : 3,5/5
  • Commodité de prise en charge journalière : 3,5/5
  • Rapport entre la qualité et le prix : 4/5

Adopter la méthode par excellence de réseau maillé

Le réseau maillé est la technique qui se rapproche le plus de la perfection. Il est simple à mettre en place et à exploiter. Il peut aussi assurer la couverture de l’ensemble des pièces de votre foyer. Les réseaux maillés sont notamment ce qu’il y a de plus transparent en terme d’expérience réseau.

Un réseau maillé utilise plusieurs routeurs qui sont mutuellement connectés à la queue ou en étoile. L’un des routeurs sera au centre de l’installation s’il s’agit d’une interconnexion en étoile. La couverture réseau pourra ainsi s’appliquer à tout ou partie de votre foyer. Les routeurs peuvent être mis en place et configurés pour plusieurs pièces.

La gestion ne portera toutefois que sur un seul réseau visible. Cela vous permettrait par exemple de passer rapidement d’un champ de couverture à un autre à l’aide de votre Smartphone. Vous pourrez également vous déplacer librement dans votre foyer sans que votre connexion soit interrompue.

Les grandes marques d’équipements réseau se maintiennent actuellement sur ce créneau. Certains sont plus orientés vers la gamme supérieure tandis que d’autres visent l’entrée de gamme. Le principe demeure toujours initialement le même, à savoir proposer deux routeurs. Le premier est placé à proximité du box. Le second est installé à 10 ou 15 mètres du routeur.

Vous pouvez généralement ajouter des routeurs selon vos exigences en matière de couverture réseau. Les performances de ces équipements s’appuient grandement sur l’environnement où ils sont installés. La couverture annoncée devrait ainsi toujours être meilleure que la couverture véritable. Il serait judicieux de débuter avec un lot de 2 routeurs. Vous pourrez ensuite acquérir de nouveaux routeurs satellites.équipement Wi-fi

Les exigences que vous pouvez avoir en ce qui concerne le débit ont aussi leur importance. À cela s’ajoutent également les spécificités de la structure de votre foyer. Cela peut notamment être des murs épais, des réseaux parasites et plus encore. Vous pourriez alors être enclin à utiliser des routeurs maillés avec un bibande ou une triple bande.

Les routeurs bi-bande transmettent des réseaux Wi-Fi à travers deux bandes de fréquences, à savoir 2,4 et 5 GHz. Vous verrez qu’un SSID unique à prendre en charge et qui est également l’identifiant du réseau Wi-Fi. Les routeurs tri-bande fonctionnent sur une bande de fréquences de 2,4 GHz pour un réseau et utilisent une bande de fréquence de 5 GHz pour les deux autres réseaux.

Cela permet d’éviter les interférences entre les débits de vos appareils. Certains fabricants permettent en effet de consacrer l’un de ces canaux de communication aux échanges de données. Dans le cas d’une connexion en chaine, la communication entre les routeurs maillés bi-bande est assurée par une portion de leur bande passante. Cela tend à réduire le débit et à affaiblir le signal quand vous êtes relativement loin du routeur initial.

Les routeurs tri-bandes maillés sont a priori la solution la plus logique pour des performances optimales. Ils apportent souvent un réseau additionnel plus performant pour que vos appareils puissent être répartis sur trois réseaux. Cela ne signifie pas néanmoins que c’est la meilleure option à prendre. Les modèles proposés sur le marché actuel sont souvent plus couteux. Ils ne vont pourtant pas nécessairement vous faire gagner beaucoup de débit en comparaison d’un modèle bi-bande.

L’utilisation des routeurs maillés bibandes est recommandée dans certains cas :

  • La couverture va être déployée sur une petite surface sans obstacle
  • La proportion de murs et de parasites est relativement faible
  • La connexion simultanée de plusieurs appareils n’est pas nécessaire
  • Le réseau peut être déployé en faveur d’un format en étoile
  • La connexion bénéficie à des appareils relativement anciens (incompatibles à 802.11ac)
  • Le débit de la connexion Internet n’est pas supérieur à 200 Mbit/s
  • Vous privilégiez l’idée de faire des économies quant à la solution à adopter

 

Note de cette option :

  • Facilité de mise en place/paramétrage : 4,5/5
  • Commodité de prise en charge journalière : 5/5
  • Rapport entre la qualité et le prix: 4,5/5

Maitrise du jargon autour des routeurs WiFi

Beaucoup de routeurs actuellement vendus sur le marché fonctionnent selon les normes 802.11a/n/g/n et ac qui sont les plus récentes en la matière. Ce sera tout du moins le cas jusqu’à ce que les premiers équipements compatibles avec 802.11 ax fassent leur apparition. Les modèles standards fonctionnent sur la base de deux types de bande fréquence. La première est définie à 2,4 GHz pour la norme 802.11/b/g/n. La deuxième est établie à 5 GHz pour la norme a/n/ac.

équipement Wi-fi

Certains routeurs plus récents utilisent simultanément ces deux bandes de fréquences. Les routeurs à 2,4 GHz sont sensibles aux interférences, mais ont une plus grande portée de couverture. Les modèles à 5 GHz ont une portée plus réduite, mais offrent un débit plus efficace. Ils sont aussi plus performants et peuvent passer les obstacles en plus du fait de mieux résiste aux interférences.

 

Équipements à 802.11ac pour le choix de performance

Les champs de fréquences à 2.4 GHz et 5 GHz sont tous deux compatibles à la transmission du signal sur les Wi-Fi 801.11n et ac. La norme AC apporte toutefois plus de performance et peut être jusqu’à 12 fois plus efficace en terme de vitesse du débit. Les équipements Wi-Fi ont commencé à être compatibles avec les quatre flux MIMO (4×4) à partir de la norme 801.11n. La fréquence du canal pouvait alors être établie sur une largeur de 40 MHz.

Les performances du 802.11ac sont toutefois bien plus conséquentes. Ce format peut fournir 8×160 MHz en combinant huit flux ensemble sur un maximum de 80 MHz pour chaque canal. Ces huit canaux peuvent donner un débit théorique de 866,7 Mbit/s. Ce correspond en théorie à un total de 6,933 Mbit/s. Ce n’est pas vraiment loin d’une valeur théorique de 900 Mo/s.

wi-fi

Ces performances résultent notamment de technologie de modulation QAM. Cette dernière rassemble près de 256 signaux de différente nature au sein d’une fréquence unique. L’accumulation de trois canaux de 160 MHz ne devrait pas toutefois être possible.

Cela est d’autant plus vrai si votre routeur est défini à un maximum de 2.5 Gbit/s Nous entrerions sur le terrain de l’Ethernet si des fluctuations pouvaient observées sur ces vitesses. Pourtant, le début théoriquement fourni par le 802.11n est au maximum de 600 Mbit/s.

 

Compréhension des indications autour du débit

Les fabricants présentent souvent les spécificités de leurs produits avec des descriptions comme ‘routeur dual band AC1200’. Cela tient surtout à la volonté de simplifier leur discours de vente. Les chiffres mentionnés dans cette description se réfèrent au débit maximum que cet appareil peut cumuler en théorie. Vous ne pourrez jamais arriver à une vitesse de connexion de 1200 Mbit/s.

Cela ne peut être obtenu par l’addition de la bande passante des différentes fréquences proposées. Il s’agit concrètement de 300 Mbit/s sur 2,4 GHz et de 900 Mbit/s sur 5 GHz. Dans un raisonnement parallèle, le débit affiché par un routeur tri-bandes peut être similaire au AC3200. Cela correspond notamment à 600 Mbit/s sur 2,4 GHz et 2 fois 1300 Mbit/s pour 2 réseaux à 5 GHz. Vous serez toutefois toujours limité en théorie à un débit maximal de 1300 Mbit/s.

Equipement Wi-Fi : Guide sur les différents types
1 (20%) 1 vote
Voir plus

Du même auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *