Actualité

WeChat : le réseau social bloqué en Russie

L’un des plus grands réseaux sociaux dans le monde, le chinois WeChat est désormais inaccessible depuis le territoire russe. Une autre mesure dans le cadre des règlements Internet imposés par Moscou ?

wechat

WeChat : le réseau social n’est plus accessible en Russie

WeChat compte à ce jour presque 900 millions d’utilisateurs actifs. Les internautes connectés sur WeChat viennent notamment de Chine, mais l’accès à cette plateforme n’est pas limité au territoire de ce pays asiatique. L’équipe de Tencent, l’entreprise de Shenzhen qui est à l’origine du réseau social WeChat, dévoile que le service a été enregistré auprès des autorités russes, très exigeantes à ce propos. Néanmoins, le service fédéral russe Roskomnadzor qui supervise le domaine de la communication assure que l’entreprise chinoise « n’avait pas fourni les informations et contacts nécessaires » pour cet enregistrement.

La Russie poursuit ainsi la politique sévère envers les contenus et les règlementations Internet et maintient des contrôles rigoureux. Avant l’application chinoise, c’est le célèbre réseaux social professionnel LinkedIn qui a été interdit sur son territoire.

Suite à ce malentendu sur les procédures de l’enregistrement entre Tencent et les autorités russes, il n’est actuellement pas possible de se connecter sur WeChat. L’équipe du chinois se dit « profondément desolée » pour cet incommodité. Nous ne savons pourtant pas comment cette interdiction va affecter WeChat, car nous n’avons pas le nombre d’utilisateurs russes de ce réseau social.

wechat_logo

Censure sur WeChat ?

La plateforme WeChat s’est imposée comme le premier réseau social en Chine. Le nombre d’utilisateurs en témoigne. Démarré comme application de messagerie instantanée, ce réseau a depuis été complété à l’image de Facebook.

WeChat propose diverses fonctionnalités. De photos à l’envoi des messages vocaux, de publicités à l’eCommerce, ce service inclue également des options originales telles que « bouteille à la mer ». Un utilisateur lance un message dans le réseau et un autre peut le pêcher.

Il est déjà prouvé que ce réseau a également ses techniques de censure. Moins présente dans les discussions entre deux utilisateurs, elle est plus poussée dans les discussions de groupe. Une équipe de chercheurs canadiens a fait une enquête sur les restrictions de WeChat. Ils ont découvert notamment qu’un grand répertoire de mots-clés a été interdit sur le réseau le plus populaire en Chine. De plus, les chercheurs de Toronto ont pu prouver que certains posts et même certaines images sont supprimées sur WeChat.

WeChat : le réseau social bloqué en Russie
Note
Voir plus

Du même auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *