Tests

Test de la souris gamer Razer Basilisk

Une souris haut de gamme pour les joueurs de FPS

Razer sort de nouvelles souris de jeu plus rapidement que jamais. Le dernier ajout à leur catalogue déjà bien fourni est la Basilisk, une souris haut de gamme conçue spécifiquement pour les jeux de tir à la première personne. A environ 70€, elle est dans la moyenne haute des souris filaires. Mais pour ce prix vous obtenez des caractéristiques uniques et du matériel haut de gamme.

Commençons par parler du matériel.

Comme toutes les meilleures souris de jeu gamer, la Basilisk utilise un capteur optique avec un maximum de 16000 DPI et un taux de rafraichissement de 1000Hz par seconde. Elle est équipée de switches mécaniques Razer / Omron conçus pour supporter 50 millions de clics. A 107 grammes, la Basilisk  a un poids classique et habituel pour une souris de cette catégorie.

basilisk box

Ce n’est pas la première fois que nous voyons ce capteur. Razer l’avait déjà utilisé dans sa Lancehead, une autre souris filaire de qualité. C’est un excellent capteur avec un suivi précis et un réglage de DPI maximum tellement élevé qu’il est inutilisable. Le suivi à basse vitesse est précis et la cohérence capteur dans les lignes droites et les angles est très bonne. Au final la Basilisk est une souris qui fonctionne sans accroc dans toutes les situations de jeu.

Cela dit je ne comprends toujours pas comment quelqu’un pourrait utiliser une souris à 16000 DPI. J’ai principalement utilisé la Basilisk à 2000 DPI, et même doubler ce chiffre est un défi pour moi.  A 16000 DPI, déplacer la souris de 4mm suffit à envoyer le curseur d’un bout à l’autre de mon écran 1440p.

Une souris bien pensée

 

La plupart des aspects de cette souris ne sont pas nouveaux ou révolutionnaires, mais elle a été conçue pour un type d’utilisateur bien précis. La caractéristique clé est le repose-pouce, dont je suis un grand fan. Son design légèrement incurvé est destiné aux joueurs droitiers. Le bouton de clic gauche est concave pour accueillir confortablement votre droit, tandis que le clic droit s’incline pour faciliter la prise en main de la souris.

basilisk 1

Elle n’est pas aussi haute que certaines souris gamer comme la DeathAdder, mais elle n’est pas plate non plus. Je l’ai trouvée très confortable, c’est un excellent compromis. Les courbes plus agressives de la DeathAdder ont toujours ma préférence, mais je peux utiliser la Basilisk pendant de longues périodes sans problèmes de confort.

Les ingénieurs de Razer ont pensé à la facilité d’utilisation avant tout. Les côtés gauche et droit sont recouverts de caoutchouc rainuré, et le corps principal d’un plastique lisse et mat. Chaque bouton de clic est fait d’une section distincte de plastique et la molette de défilement est relevée pour un confort maximal. Plusieurs grands patins sont placés sous la souris, l’aidant à glisser en douceur sur la plupart des surfaces.

Et ce ne serait pas un produit Razer sans rétroéclairage RGB. La Basilisk utilise donc la technologie Chroma RGB à deux endroits : le logo principal sur le repose-main, et autour de la molette de défilement. Comme d’habitude, vous pouvez tout personnaliser à votre guise en utilisant l’utilitaire Synapse de Razer.

Un bouton sniper ingénieux

La Basilisk est une souris à huit boutons. Clic gauche / droit / défilement, boutons avant et arrière sur le côté gauche, boutons DPI sous la molette et un switch « sniper » supplémentaire dont je parlerai plus longuement dans quelques instants. Les boutons principaux de la souris ont un clic solide et fiable tandis que le clic de la molette est un peu plus lâche. Les boutons avant et arrière gauche sont d’excellente qualité avec un clic profond mais satisfaisant. Quant aux boutons DPI ils sont bien placés de façon à ne pas les activer accidentellement, mais en contrepartie ils peuvent être difficilement accessibles en plein jeu. Chaque bouton est entièrement programmable.

basilisk sniper

Le commutateur « sniper » est une fonctionnalité intéressante et unique sur cette souris. Les boutons sniper eux-mêmes ne sont pas nouveaux, quelques souris les ont déjà intégrés par le passé. Ils permettent aux joueurs de FPS de réduire rapidement le DPI à son réglage le plus bas. Lorsque vous voulez sniper, vous appuyez simplement sur le bouton sniper pour une meilleure précision puis vous appuyez de nouveau pour revenir à une sensibilité normale. Avoir ce genre de bouton est très utile si vous jouez à des FPS en tant que sniper.

 

Des options de personnalisation en pagaille

 

Le principal problème avec beaucoup de boutons sniper est qu’ils gênent l’utilisation normale et le confort général. Avec la Basilisk cependant, la conception et le placement du commutateur permettent à la souris de rester confortable pendant l’utilisation quotidienne et le bouton reste suffisamment proche du pouce pour être accessible si besoin. Et l’activation du switch a été pensée de manière à ce qu’un mouvement naturel du pouce puisse activer le mode sniper tout en évitant les accidents.

basilisk 2

Et cerise sur le gâteau, il est personnalisable. Le bouton peut être remplacé par deux autres options : une variante plus courte ou une qui désactive complètement le bouton. Si la configuration d’origine ne vous convient pas, vous pouvez donc l’adapter selon vos goûts.

La molette de défilement peut elle aussi être personnalisée. La Basilisk contient une roue réglable qui peut complètement transformer votre molette. Vous pourrez passer d’une roue très segmentée à une molette complètement lisse. Cette fonctionnalité est très agréable et c’est un ajout non négligeable sur une souris gamer.

Plusieurs aspects de la souris peuvent également être modifiés en utilisant le logiciel Synapse 3.0 de Razer. C’est un bon utilitaire rendu encore meilleur dans sa dernière version. Synapse vous permet de personnaliser les boutons, régler le rétroéclairage RGB, changer la sensibilité DPI et même de calibrer la souris pour différentes surfaces de tapis. Et vous trouverez bien évidemment un support pour les macros.

Conclusion

 

Pour moins de 70€, la Basilisk est un excellent produit pour les joueurs de FPS. Si vous aimez ce type de design, vous ne trouverez pas grand-chose à redire à la nouvelle souris proposée par Razer. Le capteur optique 16000 DPI est excellent et la sélection de boutons est géniale (en particulier le commutateur sniper personnalisable). Le rétroéclairage RGB est de la partie et la molette de défilement est réglable. La seule chose qui pourrait éventuellement vous manquer est le réglage du poids. Mais même sans cette fonctionnalité, la Basilisk est une souris de très bonne qualité.

 

Test de la souris gamer Razer Basilisk
Note

Razer Basilisk

Design - 9
Performance - 9
Rapport qualité prix - 8.5
Confort - 9
User Rating: Be the first one !
Voir plus

Du même auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *