Actualité

Réseau 5G : L’essentiel sur le remplacement de la 4G

Le réseau 5G n’est pas encore effectif, mais a commencé à faire parler de lui depuis un bon moment. Cette solution de remplacement à la 4G est plus ou moins imminente. Ceci malgré le fait que l’actuel réseau ne soit pas encore déployé partout. Toutefois, le simple fait d’imaginer ce qu’aura  à offrir le réseau 5G fait penser à quelque chose d’incroyable. La 5G sans se prononcer promet donc l’accès à un niveau technologique des plus extraordinaires. Mais plus concrètement, que faut-il vraiment attendre du réseau 5G.

 

La technique de mise en place du réseau 5G

La majeure partie des industriels du monde entier ont déjà débutés avec les expérimentations sur le réseau 5G. Aussi, aucun paramètre standard n’a encore été défini. Toutefois, la seule chose sur laquelle chacun s’accorde est le fait que le réseau du futur reposera sur les ondes millimétriques. Celles-ci ont été fortement recommandées par la commission fédérale américaine en charge des communications, par rapport à l’établissement du réseau 5G. Il faut noter que ce type d’onde est utilisé par l’armée et offre des fréquences de haute amplitude. Mais les scientifiques mentionnent deux failles majeures concernant ces ondes millimétriques. Ce sont notamment l’instabilité et la faible portée. De plus, les effets des ondes millimétriques sur la santé sont encore inconnus. Toutefois, des chercheurs ont récemment découverts des hautes fréquences d’ondes millimétriques ne présentant aucune instabilité.

 

La puissance du réseau 5G

Le défi pour le réseau 5G ne sera pas forcément de proposer des vitesses brutes en termes de débit. Le plus important sera surtout de réduire le temps de latence qui est aujourd’hui d’une demi-seconde pour la 4G. Le temps de latence idéal pour un réseau comme la 5G doit être inférieur à une milli-seconde. Aussi, il y a tellement de défis à relever pour atteindre les objectifs fixés qu’il ne pourra y avoir qu’une seule 5G. En effet, plusieurs réseaux 5G seront disponibles étant donné que tous les dispositifs connectés ne présenteront pas les mêmes besoins. Et d’autre part, en prévision pour 2020, année prévue pour l’officialisation du réseau 5G, prêt de 50 milliards de dispositifs connectés seront fonctionnels sur la planète.

 

Les solutions de diffusion pour le réseau 5G

Avec un réseau comme la 5G et l’augmentation des dispositifs connectés opérationnels, il peut y avoir des défaillances de diffusion. L’une des solutions à ce problème se nomme « Small Cells ». Elle requiert l’usage d’une grosse antenne 5G loin du centre urbain pour diffuser le signal à des petites antennes qui serviront de relais en plein centre-ville. Dans un autre cas de figure, il sera nécessaire d’intégrer de petites antennes aux mobiliers urbains tels que lampadaires, bancs publics, arrêt de bus, plans de métro et bien d’autres encore. Une autre solution repose sur la technologie Multiple-Input Multiple-Output. Celle-ci est actuellement effective pour le réseau 4G et se base sur plusieurs antennes émettrices et plusieurs antennes réceptrices. Cette technologie MIMO permettra d’amplifier le signal en réduisant considérablement les interférences.

 

En bref

Le réseau n’est pas encore effectif mais promet des améliorations énormes par rapport au réseau 4G. Les premiers tests s’effectueront à la fin de l’année 2018, et on espère qu’à ce moment-là le standard du réseau 5G sera déjà prêt. Toutefois, les premières offres du réseau ne seront proposées qu’en 2020. A cet effet, Orange prévoit l’arrivé de la 5G en France entre 2020 et 2022.

Réseau 5G : L’essentiel sur le remplacement de la 4G
Note
Voir plus

Du même auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *