Actualité

Tout savoir sur les navigateurs gratuits

Tout savoir sur les navigateurs gratuits

Les logiciels gratuits sont fantastiques. Qu’il s’agisse d’une application utile ou d’un jeu divertissant, il est généralement agréable de télécharger un logiciel que vous désirez sans avoir à payer quoi que ce soit. Malheureusement, cette liberté se paie parfois au prix fort, soyez particulièrement prudents avec les navigateurs gratuits.

Le nombre de téléchargements gratuits qui peuvent s’avérer dangereux pour votre ordinateur et vos informations personnelles croit à une vitesse alarmante. Les hackers et autres pirates mal intentionnés ont découvert qu’exploiter ces logiciels gratuits pouvait devenir une méthode facile et lucrative pour parvenir à leurs fins.

La plupart des internautes téléchargent trop rapidement des applications gratuites sans prendre le temps d’étudier le contenu et la provenance de ce qu’ils installent. Les navigateurs Internet ne font pas exception à cette règle, vous devriez être particulièrement attentif au site depuis lequel vous les téléchargez.

Qu’est-ce qu’un mauvais navigateur ?

Un mauvais navigateur peut regrouper beaucoup de définitions différentes. Dans le cadre de cet article, c’est un navigateur contenant du code, des composants ou des modules malicieux ou indésirables. De nombreux concepteurs de logiciels proposent leurs propres paquets de téléchargement de navigateurs, intégrant leur barre d’outils et d’autres logiciels. C’est en particulier le cas des logiciels libres comme Mozilla Firefox, ils encouragent les développeurs amateurs et professionnels à créer des modules permettant d’améliorer les capacités du navigateur. C’est un grand bond en avant pour l’industrie, un tiers pouvant pousser les capacités du navigateur au maximum.

En revanche, il existe également des développeurs mal intentionnés qui cherchent à exploiter cette tendance pour leurs propres besoins diaboliques. Qu’il s’agisse de troubles mineurs comme les logiciels publicitaires ou de virus capables de compromettre sérieusement votre sécurité, ces éléments indésirables peuvent être facilement cachés à l’intérieur de l’installateur d’un navigateur.

La majorité de ces installateurs, par exemple l’édition Campus de Firefox, sont parfaitement sûrs et fournissent des services supplémentaires en intégrant des modules utiles au moment du téléchargement.

L’exemple donné ci-dessus est hébergé par la fondation Mozilla, vous pouvez être pratiquement certain que vous obtenez un produit de bonne qualité. En revanche, il existe de nombreux sites tiers proposant des téléchargements Firefox pour le moins douteux. Ces téléchargements peuvent contenir des logiciels publicitaires ou malveillants, des virus et d’autres bouts de code que vous devriez éviter. La version personnalisée d’Internet Explorer 7 par Google, accompagnée de la barre d’outils de la société et d’autres fonctionnalités sur mesure en lien avec le moteur de recherche constitue également un exemple sûr.

Les conseils à respecter

La plupart du temps, les modules proposés au sein du paquet peuvent aussi être téléchargés séparément. Dans ce cas, il est préférable de passer par une source sûre pour télécharger ce module de manière indépendante. Téléchargez le navigateur en lui-même depuis le site officiel puis installez les modules que vous souhaitez séparément. Cela peut sembler paranoïaque, mais prudence est mère de toutes les vertus avec ces téléchargements gratuits.

Attention aux virus !
Attention aux virus !

Les développeurs créent parfois eux-mêmes leur propre navigateur de toutes pièces, afin de rivaliser avec Firefox, IE, Safari, etc. Ce sont généralement des applications complètes construites autour de moteurs existants, proposant parfois une gamme impressionnante de fonctionnalités uniques.

Vous devez être encore plus prudent avec ces produits, ils sont bien plus qu’un simple navigateur bien connu accompagné de modules. Certains d’entre eux ne ressemblent en rien aux applications auxquelles vous êtes habitué et comportent des composants faits maison. Les possibilités de failles de sécurité augmentent exponentiellement si les créateurs choisissent cette voie. Certains navigateurs originaux, par exemple Avant, ont développé une réputation solide au fil des années et proposent une interface agréable et productive. D’autres, comme NetBrowserPro, doivent leur renommée peu glorieuse au fait d’avoir intégré des éléments néfastes comme des enregistreurs de frappes clavier (keyloggers) ou des logiciels d’espionnage des communications.

Certains de ces mauvais navigateurs ont même la possibilité de passer à travers les mailles du filet de protection anti-virus et anti-logiciels espions ! Consultez les avis des utilisateurs sur les forums spécialisés avant d’installer un navigateur qui sort de l’ordinaire sur votre ordinateur. Ces quelques minutes de plus peuvent vous épargner une situation très délicate à long-terme.

Liens et noms de fichiers trompeurs

Certains téléchargements de navigateurs gratuits s’avèrent être très différents de ce à quoi vous vous attendez. Les liens et les noms de fichiers peuvent être facilement masqués pour ressembler à un navigateur alors que vous téléchargez en réalité un logiciel publicitaire, malveillant voire destructeur. Ceux-ci sont présents à foison non seulement sur des sites Internet mais également sur les logiciels de partage de fichiers. Vous pouvez facilement éviter de devenir victime de ces tromperies. Téléchargez uniquement les navigateurs depuis leurs sites officiels ! Il n’y a aucune raison de télécharger un navigateur depuis un site non officiel ou, encore pire, depuis un programme de partage de fichiers.

Liens de téléchargements de navigateurs Internet sûrs

Voici une liste de sites officiels de navigateurs réputés sûrs :

Une fois votre navigateur gratuit téléchargé, vous pouvez bien évidemment le configurer, par exemple en bloquant les fenêtres pop-up publicitaires.

Tout savoir sur les navigateurs gratuits
5 (100%) 2 votes
Voir plus

Du même auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *