Actualité

Building 8 : Le nouveau programme de recherche Facebook

Le projet Building 8 portant sur le nouveau programme de recherche Facebook, a été dévoilé lors de la dernière conférence dédiée aux développeurs de la plateforme. Celle-ci a pour nom la F8, et c’est pendant cette conférence que Facebook a présenté son projet futuriste. Le projet Building 8, est dirigé par Regina Dugan, ancienne directrice au sein de DARPA. Facebook avec cette entreprise, aspire à monter d’un cran avec le niveau technologique de sa plateforme. Concrètement, qu’est-ce que le projet Building 8 ?

 

Le concept du projet Building 8

Par rapport à ce nouveau programme de recherche nommé Building 8, la firme compte se connecter directement aux cerveaux des utilisateurs. Suite à cela, ces derniers pourront saisir des textes par la simple pensée. Cela pourra aussi se faire à une vitesse supérieure comparé à celle de la saisie manuelle. Le but ici selon Regina Dugan, est de rendre l’interaction avec la technologie bien plus simple. Mais aussi, créer un système de navigation aussi basique que des clics oui ou non. Le projet Building 8 vise entre autres à se servir d’une technologie non-invasive pour atteindre les objectifs fixés. La technique mise en œuvre pour réaliser cela est baptisée « optical imaging ».

 

Ce qu’implique vraiment le programme de recherche

Tout d’abord selon l’argument mis en avant par Facebook, Nous passons énormément de temps sur les smartphones à envoyer des messages. Et cela que ce soit pendant des rendez-vous d’affaires, lors de dîners, ou encore tout autre événement ou rencontre. Dans le souci de rendre les gens plus sociable dans la vie réelle, la firme entreprend donc d’accentuer la connectivité. Ceci pour aider les gens à passer bien moins de temps sur les smartphones.

Regina Dugan, chargée du projet Building 8
Regina Dugan, chargée du projet Building 8

Lors de l’annonce du projet Building 8, beaucoup de personne ont directement pensé à la chirurgie et aux implants. En réalité, il n’en est rien. Regina Dugan affirme à ce sujet : « Il n’est pas question d’avoir recours à la chirurgie ». Elle affirme également qu’il s’agit de : « mettre au point des capteurs extérieurs et non-invasifs capables de mesurer en haute résolution l’activité de notre cerveau, afin de décoder en temps réel les signaux associés au langage ». De plus, Facebook ajoute que cela permettrait en théorie de : « retranscrire cent mots à la minute directement depuis notre cerveau ». Concrètement, il s’agit d’une rapidité de frappe cinq fois supérieure à celle à la main.

Le professeur André Mouraux de l’Institut de Neurosciences de l’Université Catholique de Louvain (UCL) a eu à critiquer Building 8. Selon lui : « Scientifiquement ce projet est crédible ». Toutefois, Facebook entreprend faire usage de techniques qui sont encore bien loin d’être abouties.

 

En conclusion

Le projet Building 8 s’impose donc comme une recherche technologique à la croisée de l’innovation et du surréalisme envisageable. Facebook compte par le biais de celui-ci régler le problème de sociabilité dans la vie réelle. Ce dernier étant de plus en plus accentué avec les années qui passent. C’est une initiative des plus nobles, mais encore un projet de recherche. Espérons que les aboutissements de Facebook seront favorables, et que Building 8 portera ses fruits.

Building 8 : Le nouveau programme de recherche Facebook
Note
Voir plus

Du même auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *