Brave : le navigateur Internet par l’ex-PDG de Mozilla

Brendan Eich, l’ancien PDG de la fondation Mozilla, vient d’annoncer le lancement d’un nouveau navigateur Internet basé sur le code de Chromium (la version open-source de Google Chrome). Loin de révolutionner l’interface, c’est sa gestion des publicités qui le différencie des autres navigateurs et des extensions.

Brave, le nouveau navigateur Internet, veut sécuriser le surf et le rendre plus rapide. En partant du constat que le chargement des pages est ralenti par les publicités (60 % du temps de chargement) et les scripts de suivi (20 %). Au lieu de proposer un blocage comme le fait Adblock ou Ghostery, Brave va les remplacer par d’autres publicités et c’est là l’astuce.

brave-logo

Brave veut proposer un cercle vertueux

Le web ne peut vivre sans publicités, c’est un fait. Quand on utilise Adblock (pour un confort de lecture), cela ne nourrit pas le site Internet qui propose du contenu gratuitement. Du coup, au lieu d’aller à contre-courant, Brave se veut plus responsable en les remplaçant par les siennes. Grâce aux éditeurs qui accepteront de passer par Brave, les revenus seront partagés entre les différents acteurs. Ainsi, 55 % iront aux éditeurs, 15 % aux internautes, 15 % aux partenaires qui fournissent les publicités, et 5% à Brave pour vivre.

Les internautes seront donc payés pour voir des publicités et ils auront une cagnotte virtuelle qu’ils pourront utiliser pour effectuer des micropaiements pour désactiver les publicités sur leurs sites préférés. Brave propose donc un cercle vertueux.

Le navigateur Internet Brave sera disponible sur Windows, OS X, iOS et Android. Pour le moment, il faut s’inscrire sur une liste d’attente pour récupérer la version 0.7 bêta. Le navigateur est tout jeune et il ne dispose pas encore de gestionnaire de favoris, d’historique de navigateur ou même de paramètres. Cependant, cela arrivera rapidement.

Share this post

Hadrien Miche

Rédacteur High-Tech à droite à gauche, je surf avec mon clavier sur différents sites et sur différents sujets.

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire