Installer un serveur proxy sur son réseau local et l’accélérer

On dit souvent que le proxy permet d’accélérer la navigation, mais qu’en est-il vraiment ? Comment cela marche t-il ? Quel est le matériel nécessaire pour en installer un ? Comment créer son propre proxy en local ? Vous trouverez réponse à toutes ces questions dans cet article !

Utiliser un proxy pour accélérer ma navigation

Beaucoup de personnes aiment utiliser un proxy pour « accélérer leur connexion internet ». Vulgairement dit. En faite, quand nous naviguons sur internet sans proxy, on demande l’information (requête) directement à un serveur distant. Ensuite, ce serveur nous redirige vers une page web, notamment. Il n’y a donc pas d’intermédiaire entre notre ordinateur et le serveur.

Quand on utilise un proxy, l’ordinateur demande l’information (requête) à votre proxy en local (chez vous) et celui-ci va demander la page web au serveur en question. Le serveur va donc retourner la page au proxy, qui lui même la retournera à votre ordinateur. Le proxy enregistre le contenu de la page web en mémoire pendant un certain temps et, si un ordinateur redemande cette même page au proxy, il n’aura pas à la demander de nouveau au serveur du fait qu’il la déjà enregistré en mémoire.

Je vous ai perdu ?

Un petit schéma s’impose pour vous permettre de mieux comprendre ! 😉

Fonctionnement d'un proxy

C’est en réalité beaucoup plus compliqué, mais nous ne rentrerons pas dans les détails dans cet article, puisque le but est de vous expliquer comment installer un proxy en local en utilisant Squid ! 😉

Pré-requis pour installer un proxy avec Squid

  • Un vieux PC sous Linux (Debian par exemple).

vieux pc linux

OU

  • Le RaspBerry PI qui fera largement l’affaire, le proxy n’étant pas gourmand en ressources. Vous pouvez le retrouver à 40€ sur Amazon, via ce lien.
    .

installer serveur proxy sur un raspberry pi

Ah, ce RaspBerry PI ! Pour les incultes, c’est un tout petit ordinateur pas fort puissant. Son utilité, c’est de bricoler des trucs sympa … Comme un proxy. 😉

 Installation et configuration de Squid : le serveur proxy

Votre matos est prêt, s’en est donc fini pour la théorie. Place au concret, mettons les mains sous le capot !

Ps: La procédure d’installation décrite ci-dessous est valable uniquement pour les systèmes Linux Debian/Ubuntu.

On se log en tant que root sur notre serveur, avec la commande ci-dessous.

sudo su

On installe ensuite le paquet « squid3 » à l’aide du gestionnaire de paquet (avec apt ou aptitude).

avec apt :

apt-get install squid3

avec aptitude :

aptitude install squid3

Squid est maintenant installé et actif, seulement on ne peut pas l’utiliser pour le moment car nous n’avons pas encore configuré les règles qui nous autorise à s’y connecter.

On ouvre donc le fichier de configuration de squid avec l’éditeur « nano » :

nano /etc/squid3/squid.conf

Il faut maintenant rechercher la ligne suivante : « acl localnet src 192.168.0.0/16 » et enlever le « # » qui la précède.

Ceci étant fait il faut maintenant activer la règle que l’ont vient d’énoncer (localnet), pour ceci on cherche la ligne « http_access allow localhost manager » et on ajoute simplement à la ligne d’après « http_access allow localnet ».

Protéger ses informations personnelles (facultatif)

Notre configuration est maintenant fonctionnelle, mais si comme moi vous êtes soucieux de vos informations personnelles, je vous invite à désactiver le traçage de votre IP source. Si vous ne savez pas ce que c’est, faites quand même la manipulation, cela ne vous causera d’aucun préjudice. 😉

Pour désactiver le traçage de l’IP source, on cherche la ligne « # forwarded_for on » que l’on transforme en « forwarded_for off ».

Voila, on a finit d’éditer la configuration de Squid, pour enregistrer les modifications, on exécute « CTRL +X »  puis on presse la touche entrée.

Maintenant que notre configuration est effectuée, il faut redémarrer squid pour qu’il prenne en compte nos modifications :

/etc/init.d/squid3 restart

On a vient de finir de configurer le serveur proxy !

Configuration du navigateur Web avec le serveur proxy

Passons à la configuration de votre navigateur web avec le serveur proxy. Je vous explique pour Firefox, mais la configuration est assez similaire pour les autres navigateurs.

Ouvrons les paramètres avancés de Firefox :

Paramètres avancés de firefox

On clique ensuite sur paramètre avancé et on complète les informations requises par le formulaire comme ceci :

(remplacer xxx.xxx.xxx.xxx par l’ip de votre serveur où est installé Squid)

Configuration de firefox

Cliquez sur « OK » et voilà, vous venez de configurer Firefox pour se connecter sur votre serveur proxy.

Vous avez créé votre propre serveur proxy et configurer le tout avec votre navigateur, ce n’était pas si difficile que ça, si ? 😉

Si vous rencontrez des soucis lors de ces manipulations, n’hésitez pas à laisser un commentaire. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre !

Share this post

  1. Xehon 16 septembre, 2015 at 12:01

    Bonjour et merci pour ce tuto !

    J’ai l’ai suivi pas à pas sur un linux serveur Ubuntu 11.04 et tout s’est bien passé.
    Par contre lorsque je paramètre le proxy sur mon navigateur, à chaque tentative d’accéder à un site j’obtiens le message d’erreur suivant :
    « Impossible de se connecter au serveur proxy.
    ERR_PROXY_CONNECTION_FAILED »

    Auriez-vous une petite idée ?
    Merci d’avance 🙂

  2. 44444 8 octobre, 2015 at 19:13

    Bonjour …Juste pour info…

    « On dit souvent que le proxy permet d’accélérer la navigation, mais quand est il vraiment ? »
    s’ecrit
    On dit souvent que le proxy permet d’accélérer la navigation, mais qu’en est il vraiment ?

  3. Fami 10 février, 2016 at 09:43

    Bonjour,

    Merci pour ce tuto 🙂
    Au niveau du branchement, le serveur proxy doit être connecter entre le router et un switch ? Afin de filtrer/bloquer les info… ? Non?

Post a new comment