Jeux Vidéo

Unruly Heroes : Montpellier a son atout sur le marché des jeux indés

Ubisoft ne nous a pas donné seulement des classiques des jeux vidéo. Quelques anciens membres de son équipe continuent leurs aventures au sein de Magic Design Studio dont ils constituent aujourd’hui la pierre angulaire. Spécialisé dans les jeux de consoles et dans l’animation 2D et 3D, ce nouveau studio est basé à Montpellier. Il nous révèle son premier titre : Unruly Heroes.

unruly-heroes

Unruly Heroes : une perle de Magic Design Studios

C’est à l’E3 que les créatifs officiant dans le sud de la France ont présenté leur premier titre nommé Unruly Heroes. Face aux titans comme Microsoft, Nintendo ou Sony, les indépendants n’ont pas eu beaucoup d’espace au salon international ni un énorme relai par les médias. C’est en Chine que l’équipe de Magic Design Studios a puisé son inspiration pour ce mélange d’action, de plateformes et d’aventures. Unruly Heroes se base sur le roman chinois « Pérégrination vers l’Ouest », connu également sous le nom de « Monkey King Legend ».

unruly-heroes1

Le titre s’est déjà dévoilé dans un trailer. Les images montrent les décors magiques de la Chine dans laquelle œuvrent les personnages originaux. Un ogre, un singe, un cochon et un moine, telle est l’équipe du titre Unruly Heroes. Plusieurs modes de jeu sont proposés, à savoir un multijoueur jusqu’à 4 joueurs en coopération ou bien un mode en ligne nommé Player vs. Player. L’équipe se compose d’experts qui ont travaillé sur des titres comme Rayman, Prince of Persia ou Assassin’s Creed. Les membres du studio nous promettent une expérience « fantastique et inoubliable ». Si l’on se fie à leurs portfolios et aux premières images, Unruly Heroes ne décevra pas.

On commence à découvrir les personnages du premier jeu du studio montpelliérain. Le premier qui montre son habileté est le cochon Ki Hong. C’est en 2018 que le titre débarquera, et ceci sur Xbox One, PC, PS4 et Nintendo Switch. On l’attend avec impatience. Bonne route aux Unruly Heroes !

Unruly Heroes : Montpellier a son atout sur le marché des jeux indés
Note
Voir plus

Du même auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *