Guides

SSD Samsung 850 Evo, ou bien d’autre. NOTRE comparatif sur les SSD

Les SSD sont des composants essentiels dans une configuration gaming moderne. Avec votre OS et vos applications sur un SSD, Windows démarre plus vite et les niveaux de vos jeux favoris chargent en un clin d’œil. C’est une vérité : une fois que vous aurez testé les SSD, vous ne reviendrez jamais à un disque dur classique.

Les gamers veulent peut-être plusieurs téraoctets de stockage pour leurs archives et leurs médias, mais les SSD sont maintenant suffisamment gros et abordables pour remplacer les anciens disques durs.

Ssd gamer

Récemment, la demande accrue pour les périphériques de stockage basés sur la mémoire NAND des smartphones et des PC portables a créé une pénurie. Le prix des SSD a donc augmenté l’année dernière. Le même problème se pose avec la DDR4. Mais 3 nouveaux fabricants de NAND ayant fait apparition, la tendance devrait s’inverser.

Les SSD existent sous différentes formes, y compris les traditionnels disques SATA 2.5 pouces et les plus récents disques M.2.

Les M.2 utilisent l’interface PC Ie pour éliminer les limites du SATA, et les meilleurs modèles utilisent la technologie NVMe pour améliorer encore la performance. Par rapport à un bon disque SATA, pour la plupart des utilisations la différence reste minime.

Comparez les prix sur divers sites avant de passer commande. Pour les joueurs, l’important est de trouver un bon compromis entre performance, capacité et fiabilité sans laisser un trou béant dans le porte-monnaie.

Samsung domine toujours la catégorie SATA avec le 850 Evo. Mais certaines alternatives récentes NVMe comme le 600p d’Intel peut faire mieux sous certaines conditions. Nos recommandations concernant les disques SATA à petit prix ont été mises à jour après avoir testé le Crucial MX300. Ce n’est pas le disque SATA le plus rapide, mais c’est un des moins chers et ses performances restent plus que correctes.

Le meilleur SSD : Samsung 850 Evo 500 Go

samsungssd

✅ Atteint des vitesses de lectures supérieures à 500 MB/s

Plus performant que certains SSD plus chers

Bon rapport taille / prix

– La vitesse peut chuter lors d’écritures prolongées

– Les modèles à plus faible capacité sont plus lents

– Plus lent que les M.2 / U.2

VOIR LE MEILLEUR PRIX DU EVO

 

Que veut dire le terme « meilleur » lorsqu’on parle d’un périphérique de stockage ? Meilleur rapport qualité prix, excellentes performances, nombre de fonctionnalités ? Le SSD idéal pour un PC gamer excelle sur tous ces points, et le Samsung Evo 850 y arrive très bien.

Samsung est le seul constructeur de SSD qui maîtrise toutes les facettes de la fabrication, il gère la production à chaque étape. Il crée le contrôleur, programme le firmware, fabrique la mémoire flash NAND et vend le produit fini. Toutes les autres compagnies s’appuient sur un tiers pour au moins l’un de ces aspects.

L’avantage principal est la collaboration entre les équipes. Lors de la conception du contrôleur, les ingénieurs savent exactement quel type de NAND sera utilisé. Quand ils écrivent le firmware, chaque détail du 850 Evo est connu des programmeurs. Tout ceci permet à des options comme TurboWrite de fonctionner pleinement, améliorant à la fois la durée de vie et la performance.

La mémoire flash 3D NAND

intel_3dnand_3d_v_nand_flash_micron_256kb-1024x443

Le 850 Evo utilise la même mémoire flash 3D NAND arrangée verticalement que le 850 Pro. Cette disposition permet une plus grande densité de puces sans devoir réduire leur taille, ce qui peut causer des problèmes de performance et de fiabilité. Samsung appelle sa mémoire flash 3D propriétaire V-NAND, et empile 32 couches de cellule flash l’une au-dessus de l’autre (les nouvelles V-NAND montent jusqu’à 48). Chaque couche est connectée à la suivante grâce à d’incroyablement petits cables, avec un nombre de connexions bien plus grand que pour une disposition 2D.

Le 850 Evo est vendu en capacités 120 Go, 250 Go, 500 Go, 1 To, 2 To et même 4 To, avec des prix sur Amazon allant d’environ 100€ pour le modèle 250 Go jusqu’à 320€ pour 1 To. Et il faudra payer la coquette somme de 1500€ pour le massif modèle 4 To.

Ce ne sont pas les SSD les plus abordables.

Mais c’est environ 20% de moins que le Samsung 850 Pro haut de gamme, et c’est aussi moins cher que les autres SSD SATA qui atteignent ces performances. Il se place dans la catégorie milieu de gamme, mais il domine des disques plus chers lors de nombreux tests.

Samsung évalue le 850 Evo à 75 To d’écritures sur 5 ans pour les modèles 120 et 250 Go, 150 To pour les modèles 500 Go et 1 To et 300 To pour les disques 2 To et 4 To. C’est plus que suffisant, avec une moyenne de 41 Go, 82 Go et 164 Go par jour. A moins que vous ne fassiez une utilisation vraiment intensive du 850 Evo, vous n’atteindrez pas ces limites.

Le Logiciel Magician

Une autre caractéristique des SSD Samsung est le logiciel de gestion Magician fourni.

meilleur ssd

Il est bien conçu, avec un accès facile aux informations SMART, un outil de benchmark, et une fonction pour effacer en toute sécurité votre SSD (ce qui crée un disque de boot USB).

Le Rapid mode

Il permet aussi d’activer le Rapid Mode, où une portion de votre mémoire système est utilisée comme cache pour votre SSD. Ainsi les écritures de fichiers peuvent largement dépasser les 4 Go/sec vers la mémoire système avant d’être ajoutés au SSD durant les temps morts.

fr-feature-850-evo-sata-3-2-5-inch-ssd--50204506

Une partie de votre mémoire est réservée lorsqu’il est activé. Il est donc préférable de ne l’utiliser que si vous avez 16 Go de Ram ou plus sur votre PC. Le Rapid Mode semble très efficace sur les benchmarks, mais en conditions réelles son impact est plus faible.

Il est également important de noter que lorsqu’on parle de SSD, les différences de performance entre les modèles sont minimes. Dans PCMark 8 par exemple, les marques concurrentes obtiennent des résultats très proches, moins de 0.1 secondes d’écart. Certains modèles arrivent légèrement en tête, d’autres en retrait, mais les différences sont tellement faibles que vous pouvez les ignorer.

Le prix du SSD 850 EVO

Enfin, revenons-en au prix. Le SSD 850 Evo est un fantastique SSD qui était juste un peu trop cher lors de sa sortie. Les différences de performance étant quasiment imperceptibles, le prix est très important. Vendu 250€ à sa sortie, il est désormais possible de le trouver autour de 155€ sur Amazon. Pour la plupart des utilisateurs, c’est LE SSD à acheter.

VOIR LE MEILLEUR PRIX DU EVO

Le meilleur SSD SATA pour petit budget : Crucial MX300 525 Go

crucialssd

3D NAND comme Samsung

Bonne performance SATA

Jusqu’à 2 To

Bon rapport qualité prix

– Lent par rapport aux M.2 et U.2

– Les disques mécaniques sont toujours moins chers

Les SSD Crucial MX 300 étaient les premiers à suivre Samsung dans l’utilisation des 3D NAND, mis en place avec les 850 Pro et 850 Evo, notre premier choix pour les SSD SATA. Si Samsung a l’avantage de la recherche et la production, la compagnie Micron choisie par Crucial n’est pas non plus un poids léger en terme de technologie.

Crucial-MX300-750GB-Limted-Edition-Packaging

Plutôt que de chercher la vitesse à tout prix, cause perdue maintenant que les nouvelles générations ultra-rapides M.2 et U.2 prennent le relais, Crucial cherche à remplacer les gros disques mécaniques que la plupart des utilisateurs conservent pour le stockage.

C’est un choix judicieux. Avec seulement quelques pourcents qui séparent la plupart des SSD en termes de performance, la vraie différence vient du prix et des capacités disponibles.

Le MX300 a clairement montré ses intentions avec un modèle de base de 750 Go qui a vite été complété par des disques 1 To et 2 To.

Ses performances :

x240-KLJ

Les performances sont bonnes, même si elles n’atteignent pas celles du 850 Evo dans les benchmarks. Mais le prix est la réelle différence puisque les disques Samsung coûtent environ 15% de plus pour des capacités inférieures. C’est près de 70 € supplémentaires pour un disque d’1 to, le MX300 coutant près de 25% de moins que le 850 Evo au prix par Go.

Si on prend en compte l’excellente fiabilité du MX 300, le disque de Crucial est une excellente affaire. Et même si vous ne mettez pas de côté les SSD Samsung, les vraies cibles sont les disques mécaniques notamment ceux des PC portables.

A ce prix, pourquoi pas ? 

Le prix

Il y’a aussi une version M.2 du MX300, même si c’est du M.2 SATA ce qui signifie qu’il n’est pas plus rapide qu’un disque SATA. Le prix est quasiment le même. A moins que vous ayez vraiment besoin d’un M.2 nous vous recommandons soit d’acheter un disque SATA, soit de jeter un œil au M.2 NVMe un peu plus bas.

VOIR LE MEILLEUR PRIX DU MX300

 

Le meilleur SSD M.2 NVMe pour petit budget

Intel 600p 512 Go

600pssd

Les disques M.2 sont plus rapides que les SATA

Moins cher que certains disques SATA

✅ La fiabilité des disques Intel

– Lent pour un disque M.2, notamment les capacités 128 Go et 256 go

– Les écritures aléatoires sont plus lentes qu’un SSD SATA

Crucial n’est pas le seul protagoniste sur le marché à utiliser les nouvelles puces NAND 3D de Micron. Avec son partenaire, le poids lourd Intel a sorti le disque M.2 600p qui vise le même public que le MX300 en SATA.

Dans son cas, Intel va un peu plus loin et décide de mettre de côté le SATA en même temps que les disques mécaniques pour miser sur la nouvelle interface M.2 NVMe.

La mémoire abordable Micron 3D NAND reste la même. C’est parfait pour les nouveaux systèmes avec des ports M.2 libres. Mais oubliez les plus petits modèles 600p car les performances diminuent en dessous de la version 512 Go.featured_products_640_x_400_3D_NAND_discrete

Les modèles les plus larges atteignent 1.7 Go/s dans les conditions idéales. Et ils coutent moins cher que la plupart des disques SATA moins performants. Avant de vendre tous vos disques SATA, gardez en tête que la majorité des systèmes n’a qu’un port M.2, les possibilités d’extension sont donc limitées.

C’est rarement un problème avec les ports SATA. Le 600p d’Intel ne nous a pas impressionnés non plus lors des tests d’écriture. Il arrive alors derrière les disques SATA les plus rapides, mais la plupart des utilisateurs ne multiplie pas les écritures aussi souvent.

Le gaming avec le 600p d’Intel

Intel-600P-512GB-Packaging

Lorsqu’on en vient au gaming, vous aurez du mal à voir la différence entre un Intel 600p et les disques haut de gamme Samsung.

Le 600p devient alors SSD NVMe pour les gamers qui veulent utiliser ce précieux port M.2 pour autre chose qu’un disque de démarrage. Et avec des prix proches de ceux d’un 850 Evo, si vous avez un nouveau PC avec un port M.2 libre, le 600p est un excellent choix.

VOIR LE MEILLEUR PRIX DU 600p

Le meilleur SSD SATA haut de gamme : Samsung 850 Pro 512 Go

 

samsungpro

Le SSD SATA le plus rapide

10 ans de garantie et une excellente durée de vie

– Plus cher que le Samsung 850 EVO pour un gain de performance faible

– Limité par l’interface SATA

Samsung arrive en tête une seconde fois dans ce classement des meilleurs SSD pour une bonne raison. Le Samsung 850 Pro est tout simplement le SSD SATA le plus rapide disponible sur le marché. Et avec la migration vers la technologie M.2 NVMe, il y’a peu de chances qu’il cède sa place. Deux ans après son arrivée, aucun autre disque SATA n’a réussi à atteindre ses performances. Mais à quel prix ?

Le 850 Pro était le premier SSD à utiliser des puces V-NAND.2-1_feature_LV3_V-NAND_1-0

Comme le 850 Evo, la mémoire flash NAND est gravée en 40nm, avec 32 couches. Cependant il n’utilise pas de NAND TLC : toutes les puces fonctionnent en MLC 2 bits.

Il n’a pas besoin de cache SLC, ce qui lui donne une capacité formatée légèrement supérieure ainsi que des performances un peu meilleures en écriture.

Le prix de vente est plus élevé que les autres SSD SATA.

Mais si vous n’avez pas de port M.2 et cherchez les performances maximum, c’est le disque à avoir.

Le 850 Pro utilise un contrôleur triple cœur MEX fonctionnant à 400 Mhz. C’est une amélioration par rapport au contrôleur double MGX du 850 Evo. Nous avons testé plusieurs capacités, et les modèles 512 Go et plus sont légèrement plus rapides et ont un meilleur rapport qualité prix.

Si vous voulez le SSD SATA le plus performant, aucun n’a réussi à faire mieux que le Samsung 850 Pro et il est probable que ça n’arrive jamais. Le futur des SSD haut de gamme est le PCIe et le NVMe. Mais avez-vous vraiment besoin de dépenser autant pour un SSD haut de gamme ?

Notre conseil, et particulièrement pour les gamers, est de garder votre argent.

VOIR LE MEILLEUR PRIX DU 850 Pro

Nos conseils et prix :

Dans quasiment toutes les situations en conditions réelles, il n’y a pas de gros avantage à utiliser un Samsung 850 Pro plutôt qu’un SSD moins cher. La différence sera mieux investie dans une meilleure carte graphique, un processeur plus rapide ou plus de RAM. Ou, par exemple, un SSD 1 To à la place d’un SSD 500 Go. Le 850 Pro 256 Go coute plus que la plupart des SSD 480 Go, et le modèle 512 Go est un peu plus cher que certains SSD 960 Go.

Si vous montez la configuration ultime et voulez la meilleure performance possible dans toutes les situations, oubliez le prix et achetez un SSD NVMe. Le seul réel avantage du 850 Pro est sa garantie de 10 ans.

SSD NVMe

Le disque 512 Go est évalué à 300 To d’écritures, soit 82 Go par jour pendant 10 ans. C’est plus que suffisant pour une station de travail.

Mais si vous cherchez une solution professionnelle, vous ne voudrez probablement plus utiliser le Samsung 850 Pro dans 5 ans, et encore moins 10. Les technologies de stockage ainsi que les vitesses auront évolué bien au-delà des limitations des contrôleurs SATA.

 

Et la longue garantie ne récupérera pas vos fichier perdus, juste le remplacement matériel. Vous aurez donc toujours besoin de sauvegarder vos données importantes !

VOIR LE MEILLEUR PRIX DU 850 Pro

Nos procédures de test

wt_Dentistry2

Les SSD accélèrent l’ensemble de votre système et le rendent plus agréable à utiliser. Mais ils sont aussi importants pour les joueurs. Un SSD rapide peut supprimer des dizaines de secondes de chargement avec des gros jeux comme Battlefield 1 ou des MMO comme World of Warcraft.

Un SSD n’affectera pas les vitesses de rafraichissement comme un processeur ou une carte graphique. Mais il rendra l’installation, le démarrage, la mort et le rechargement dans les jeux plus rapides et plus fluides.

Lorsque vous achetez un bon SSD pour jouer, un des facteurs les plus importants est le prix par Go.

giphy

Combien devrez-vous dépenser pour garder une bonne partie de votre librairie steam, prête à l’emploi n’importe quand? Avec certains jeux dépassant les 50 Go, cet aspect devient de plus en plus critique.

Pour trouver les meilleurs SSD, nous avons évalué le marché, choisi les prétendants les plus solides et les avons opposé dans différents outils de benchmark. Nous avons aussi pris en compte certains éléments comme les mémoire et les contrôleurs en plus des chiffres.

Performance des SSD et rapport qualité prix

Pour tester les SSD, nous avons utilisé un PC avec un Intel Core i7-6700k, 16 Go de RAM DDR4, une NVIDIA Geforce GTX 980 et une carte mère ASUS Z170-A. Windows 10 a été installé sur le disque principal, AHCI activé, et tous les disques connectés aux ports SATA III de la carte mère (sauf le 600p d’Intel qui utilise le port M.2).

Nous avons utilisé une combinaison de benchmarks, notamment AS SSD, CrystalDiskMark et PCMark 8, ainsi que des tests de copie de fichiers.

giphy (1)

Passer du SSD SATA le plus lent au plus rapide signifie une augmentation de performance de 50%. Passer à SSD M.2 NVMe implique encore une autre augmentation de 50%.

C’est uniquement vrai lorsque vous faites une utilisation intensive du système, bien sûr. Sans utiliser de benchmarks, les différences en conditions réelles sont plus dures à détecter. Cela dit, dans les mêmes benchmarks un bon disque dur mécanique atteint environ 10 ou 15 points.

C’est une énorme différence en faveur des SSD, et vous noterez une amélioration radicale en mettant de côté votre disque dur.

Le prix et la capacité étant aussi des éléments importants, ces facteurs combinent les 3 données pour avoir une meilleure idée du classement. Les prix varient un peu avec le temps et nous avons utilisé les meilleurs prix disponibles au moment d’écrire cet article, mais d’éventuelles soldes pourraient changer le résultat.

La Technologie SSD

ssd

Le principal avantage qui rend un SSD tellement plus rapide qu’un disque dur est le temps d’accès.

Un disque dur dépend d’un bras mécanique qui doit bouger pour aller lire les données sur le disque, tandis qu’avec un SSD les données sont stockées et lues électroniquement. Même si les disques durs modernes sont très rapides pour accéder aux données, ils ne peuvent pas lutter avec les SSD. Les disques durs les plus rapides ont des temps d’accès autour de 10 ms. Alors que n’importe quel SSD aura généralement des temps d’accès en dessous de 0.1 ms.

Un SSD est un périphérique assez simple. Il est fait d’un ensemble de puces de mémoires flash et d’un contrôleur, qui contient un processeur, de la mémoire cache et un firmware. Mais comme la plupart des composants informatiques, ça se complique si vous rentrez dans les détails.

3d-nandLes puces NAND stockent les valeurs binaires grâce à des différences de voltage dans une mémoire non volatile. Elles conservent donc leur état lorsque le courant est éteint. Mais à cause de la façon dont sont disposées ces cellules, elles ne sont pas accessibles une par une. Un rang entier doit être effacé à chaque fois.

Chaque cellule est isolée des voisines pour conserver la valeur qu’elle stocke, mais à chaque écriture l’isolateur devient un peu moins efficace. Après un certain nombre d’écritures, la cellule devient incapable de stocker la moindre valeur, c’est pourquoi les SSD ont une durée de vie limitée. A l’apparition des mémoires flash, ce nombre d’écritures limitées était préoccupant. Mais l’amélioration de la technologie et des logiciels ont largement résolu ce problème.

Si vous voulez en savoir plus, jetez un œil à ce test d’endurance de TechReport. Ils ont mis en place une procédure d’écritures continues sur plusieurs SSD jusqu’à ce que les disques deviennent complètement inutilisables, dans un test qui a duré des mois. Même si les secteurs corrompus apparaissent assez rapidement, à 100 To d’écriture, la plupart des disques ont survécu à près d’un Pétaoctet de données écrites. Bien au-delà des évaluations des constructeurs, et il a fallu des mois d’écritures non-stop pour atteindre ce point.

Les meilleurs disques ont atteint 2.5 Pétaoctets d’écriture. Ce qui signifie qu’avec 250 Go par jour il faudrait 10000 jours pour atteindre ce chiffre. La durée de vie dans la plupart des cas n’est donc plus un souci.

Mémoires SLC, MLC et TLC

Une quantité de cellules de mémoire flash peut être programmée pour contenir soit un, deux ou trois bits de données. Un disque où chaque cellule contient un seul bit est appelé SLC (Single Level Cell). Chaque cellule ne peut avoir qu’un état, on ou off, et n’a donc besoin d’être sensible qu’à 2 voltages. Sa durée de vie et sa performance seront excellentes, mais une grosse quantité de mémoire flash est nécessaire.

Les disques SLC n’ont donc jamais vraiment connu un réel succès en dehors des serveurs et des stations de travail.

slc-mlc-tlc-buckets

La mémoire MLC 2 bits (Multi Level Cell) est actuellement la plus populaire dans les SSD grand public. Chaque cellule contient 2 bits, avec 4 états binaires (00, 01, 10 et 11). La cellule doit donc être sensible à 4 voltages. La même quantité de mémoire flash fournit 2 fois plus d’espace que la mémoire SLC, les SSD sont donc plus abordables.

La mémoire TLC 3 bits (Triple Level Cell) va encore plus loin, avec 3 bits par cellule. Chaque cellule contient maintenant 8 états binaires (correspondant à 000, 001, 010, 011, 100, 101, 110 et 111). La performance et la durée commencent à souffrir à cause des 8 voltages différents. Chaque cellule devant différencier 8 voltages, la lecture de données demande plus de précision et impacte le nombre de cycles d’écriture. Le point positif est que vous obtenez plus de capacité avec la même quantité de mémoire. Les SSD sont donc moins chers.

Les fabricants utilisent diverses astuces pour limiter les effets négatifs de la mémoire flash TLC. Les prix continuent donc à baisser sans impacter la performance.

Le nombre de SSD TLC augmente chaque jour, particulièrement pour les petits budgets et c’est désormais un compromis acceptable.

Vitesses de transfert séquentiel

steptronic-zf

Lorsque vous lisez un article ou un test sur un SSD, le taux de transfert est généralement mis en avant. On parle de vitesses de lecture et d’écriture de 550 Mo/s, voire plus dans le cas des SSD PCIe.

Ces chiffres sont impressionnants et représentent les vitesses obtenues dans les meilleures conditions d’utilisation. Ils sont généralement obtenus avec le transfert séquentiel de gros fichiers.

 

Les blocs sont alors écrits les uns après les autres et le cache ainsi que les autres options d’optimisation sont pleinement utilisés.

En conditions réelles, la plupart des logiciels doivent gérer à la fois des petits et des gros fichiers. Et parfois un programme doit attendre une instruction avant de continuer, vous constaterez rarement ces vitesses maximum. Vous les trouverez peut-être en copiant un film de 10 Go, mais la copie d’un dossier de 10000 photos ou documents HTML sera beaucoup plus lente.

Ces petits fichiers pourront être dispersés sur tout le disque et seront plus lents à transférer. Dans le cas d’un disque dur mécanique, la tête de lecture devrait bouger à la bonne position sur le disque, ce qui ajoute beaucoup de délai. Les SSD sont beaucoup plus rapides ici, améliorant énormément la réactivité du système.

Pour compliquer un peu plus les choses, les SSD (principalement les plus anciens avec des contrôleurs Sandforce) gèrent beaucoup mieux les données non compressées.

Ce sont souvent ces vitesses qui sont relevées lors des tests. Quoi qu’il en soit, même si des vitesses séquentielles rapides sont toujours bonnes à prendre, ne jugez pas les SSD uniquement sur ces valeurs.

IOPS

IOPS est un autre terme utilisé pour évaluer la performance des périphériques de stockage. Ils sont souvent indiqués dans les caractéristiques des SSD mais leur application directe en conditions réelles est compliquée. Plus un disque peut en gérer, plus il est rapide. Cela dit, toutes les opérations ne sont pas identiques. Lire un petit fichier texte de 512 bits n’est pas la même chose qu’écrire un bloc de 256 KB sur un film de 10 Go.

SMART IOPS

En conditions réelles, les logiciels ne vont pas écrire constamment la même taille de blocs. Ça sera plutôt un mix de tailles de blocs, d’écritures, de lectures et de temps morts. Pour les entrées/sorties aléatoires (comme le démarrage du système où beaucoup de fichiers et de pilotes sont lus), les IOPS sont importants mais pas seulement.

Leur impact est prédominant dans la performance des bases de données, des serveurs web, des serveurs de fichiers, etc. Pour les joueurs, c’est beaucoup plus aléatoire. Chaque jeu a des besoins différents. Certains ont d’énormes textures chargées continuellement depuis le disque, d’autres les stockeront en mémoire interne.

La mesure des IOPS 4K QD32 est certainement le meilleur indicateur de la performance d’un SSD ici.

La concurrence

A l’époque, les disques 240-256 Go offraient le meilleur rapport capacité / performance. Mais aujourd’hui les disques 480-512 Go sont la norme et des disques 1 et 2 To sont parfois testés. Un disque 256 Go est vite rempli avec Windows 10 et quelques jeux ! Il y’a énormément de SSD disponibles sur le marché, nous avons donc ajouté les nouvelles sorties régulièrement.

neutron

Le Samsung 850 Evo, le Samsung 850 Pro, le Crucial MX300 et le 600p d’Intel sont nos premières recommandations. Mais en fonction du prix et de la disponibilité, d’autres modèles peuvent être envisagés.

Corsair a une gamme de SSD sous le nom Neutron depuis plusieurs années, et le Corsair SSD Neutron performance est généralement bonne mais leur prix assez élevé. Le Neutron XTI n’est pas à la hauteur du 850 Evo malgré un prix similaire. Mais si vous trouvez une réduction il n’est pas loin.

Le Crucial BX100 était une bonne option pour les petits budgets, il a été remplacé par le plus lent BX200.

Crucial propose aussi les MX200 et MX300 qui augmentent les performances au détriment du prix. Le MX300 (avec des TLC 3D NAND) est maintenant disponible sous plusieurs capacités, toutes suffisamment abordables pour en faire notre favori de la gamme budget.

Intel a sorti plusieurs modèles de SSD également, notamment le 520 et le 730 qui ont été remplacés par le 750 et le 600p. Intel est maintenant tourné vers les solutions M.2 et NVMe, et le 600p 512 Go est notre choix dans la gamme M.2 budget.

Le Kingston V300 est assez vieux maintenant, et il a généralement des performances assez faibles en écriture. Malgré son prix abordable nous ne le conseillons pas. Le nouveau disque UV400 semble plus prometteur. Il utilise une combinaison de NAND TLC et de cache SLC pour offrir de meilleures performances que la plupart des autres disques TLC.

OCZ a eu de grosses difficultés financières mais a été sauvé par Toshiba qui détient maintenant ses infrastructures et continue à vendre des SSD sous la marque OCZ.

Les OCZ Trion 100 et le nouveau Trion 150 sont les premiers disques sortis après le rachat, le 150 ayant remplacé le Trion 100 avec quelques ajouts. Le Trion 150 utilise des NAND TLC avec un contrôleur Phison S10 assez courant.

Phison avait une mauvaise réputation méritée par le passé, mais leur S10 est assez performant. Avec de la mémoire MLC il approche même les meilleurs disques. Les modèles TLC sont par contre un peu en retrait. Le Vector 180 d’OCZ atteint presque la vitesse du 850 Evo, mais sa faible disponibilité est problématique.

Plextor avait pris la tête dans le monde des SSD pour particuliers. Mais ils se sont ensuite tournés vers le marché professionnel plus lucratif. Leur gamme M6 Pro a de bonnes performances, mais à ce prix vous pouvez obtenir une bien meilleure capacité.Plextor

Samsung est le poids lourd des SSD. Ils ont l’avantage de détenir les usines de fabrication des NAND et des contrôleurs. Et ils développent leurs propres firmwares. Ce qui leur permet de proposer des prix très compétitifs tout en offrant de meilleures performances que leurs concurrents.

 

 

La mémoire V-NAND donne au 850 Evo et au 850 Pro l’avantage dans nos tests, et Samsung domine aussi les solutions NVMe. Pour faire simple, vous ne pouvez pas vous tromper en choisissant un SSD Samsung.

Le Sandisk Extreme Pro et l’un des rares SSD SATA qui peut tenir tête au 850 Pro. Il ne remporte pas tous les duels, mais son prix est plus abordable. Comme Samsung, Sandisk fabrique sa propre NAND et a beaucoup d’expérience dans la conception des contrôleurs. Il est intéressant de constater que l’Extreme Pro est toujours leur meilleur SSD alors qu’il est sorti en 2014. Peut-être verrons-nous bientôt un nouveau disque NVMe de leur part ?

De son côté, le Sandisk Ultra II est un sérieux prétendant au titre de meilleur SSD budget. Il n’arrive à la deuxième place que parce qu’il coute 25€ de plus que le SPS55. L’Ultra II est un peu plus rapide que le S55 grâce à l’utilisation de NAND MLC. Si vous êtes disposés à dépenser un peu plus prenez-le en compte.

ssdpro

Le S55 de Silicon Power est un de nos derniers ajouts. Les modèles TLC sont parmi les moins chers actuellement, même si les prix ont un peu augmenté ces derniers mois. Nous avons été agréablement surpris par les performances du disque, le rapport qualité prix est excellent. Les disques S55 sont encore meilleurs. Mais vu leur prix nous leur préférons encore une fois le Samsung 850 Evo.

Les séries SSD370S de Transcend continuent à utiliser de la mémoire MLC NAND, combinée à un contrôleur 2246EN. La performance qui en résulte est impressionnante, juste derrière les 850 Pro et Evo. Malheureusement leur prix nous force à les mettre derrière au classement.

Notre dernier entrant est le SSD 1To Blue de Western Digital. Habitué du marché des périphériques de stockage, Western Digital est peu expérimenté en matière de SSD.

Westnern ssd

Les performances sont assez faibles à cause de l’utilisation de NAND TLC, mais le prix est raisonnable. Comme beaucoup de SSD, une petite baisse de prix pourrait le faire monter dans le classement.

Conclusion et regard vers l’avenir

cropped-cropped-futu1

Maintenant que les SSD ont un aussi bon rapport qualité prix, il n’y aucune raison de ne pas en avoir un dans votre PC. Si vous en aviez acheté un dès le départ, probablement un disque 64 ou 128 Go, il est temps de penser à une mise à jour.

Un SSD 512 Go aujourd’hui coûte moins qu’un modèle 128 Go il y’a quelques années.

Nous recommandons fortement au moins 240 Go pour l’OS et quelques programmes. Un disque 480 Go vous garantira assez de place pour quelques jeux.

Les SSD 2.5 pouces standard sont maintenant fondamentalement limités par la vitesse du bus SATA. Il a en effet une bande passante maximum théorique de 6Gbit/s.

En conditions réelles, le plafond se trouve autour de 550Mb/s pour un SSD SATA. C’est clairement un facteur limitant pour la mémoire flash.

La solution est de passer au bus PCI Express, la 3ème génération permettant jusqu’à 895 MB/s par flux. Une carte 4x offre donc jusqu’à 3.94 GB/s.

Malheureusement, les SSD PCIe sont plus chers, et sont limités à des cartes additionnels PCIe ou à la forme M.2. Seuls les nouveaux PC pourront les accueillir. En pratique, vous devez donc avoir une puce Intel Skylake / Kabylake (ou Haswell avec la bonne carte mère) ou l’une des nombreuses plateformes X99.

amd-ryzen

Les processeurs AMD RYZEN supportent aussi les M.2 NVMe, ainsi que les prochaines plateformes Threadripper/X399. La plupart des nouveaux PC portables utilisent des disques M.2 pour des raisons de place, et à long terme le standard devrait s’installer durablement.

 

Dans 10 ans, la technologie fera peut-être passer les SSD d’aujourd’hui pour des disquettes. Mais pour l’instant les SSD SATA offrent toujours la meilleure performance. Et le Samsung 850 Evo est actuellement le meilleur choix pour une configuration gamer.

SSD Samsung 850 Evo, ou bien d’autre. NOTRE comparatif sur les SSD
Note
Voir plus

Du même auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *