• Home  / 
  • Actualité
  •  /  Thunderbird : le client de messagerie reste sous l’aile de Mozilla

Thunderbird : le client de messagerie reste sous l’aile de Mozilla

By Nikola / 12/05/2017

Issu du projet Mozilla, ce logiciel risquait d’être abandonné par Mozilla et cédé à une autre société. Tout compte fait, la fondation Mozilla qui à l’origine du célèbre Firefox a décidé de garder Thunderbird.

Mozilla_Thunderbird_logo-56a2899f5f9b58b7d0cbe698-300x200 Thunderbird : le client de messagerie reste sous l’aile de Mozilla

Thunderbird et Mozilla continuent le chemin ensemble

Thunderbird, ou l’oiseau-tonnerre, est un logiciel qui propose des services de messagerie et de messagerie instantanée. Créé au début des années 2000 sous le nom « Minotaure », ce client de messagerie basé sur Gecko comptait en 2015 plus de 9 millions d’utilisateurs. C’est alors que l’entreprise californienne exprimait une intention claire de se séparer du Thunderbird.

Peu convaincue par ses chiffres et évidemment insatisfaite du développement de Thunderbird, Mozilla voulait le confier à une autre société. Une autre raison provoquait ce mécontentement du créateur de Firefox. Les messageries comme Gmail sont tellement dominantes sur le marché qu’il était bien difficile pour Thunderbird de s’imposer.

Mozilla avait déjà négocié la transmission de Thunderbird avec deux clients. De nombreux clients ont montré leur intérêt, mais ce sont la Software Freedom Conservancy et The Document Foundation qui ont retenu l’attention de l’entreprise californienne.

mozilla-1900-300x158 Thunderbird : le client de messagerie reste sous l’aile de Mozilla

Un engagement non sans contraintes

Pourtant aujourd’hui, Mozilla s’engage à continuer à travailler avec Thunderbird.

Les deux équipes signeront donc des accords et s’attacheront à travailler ensemble afin de maintenir Thunderbird. La fondation californienne peut néanmoins arrêter cette collaboration si elle le souhaite.

Avec 25 millions d’utilisateurs, Thunderbird n’est pas un service négligeable. L’équipe de Mozilla dévoile que travailler sur cette messagerie ne représente pas un très grand obstacle tant qu’elle n’impacte pas l’avancement du navigateur Firefox. L’organisme de Mitchell Baker précise que le client de messagerie demeure sur Gecko, mais qu’à long terme ils comptent diriger leur code vers les technologies web.

De plus, Mozilla a pour intention de soutenir une indépendance de plus en plus grande de Thunderbird en termes techniques et opérationnels. Les deux sociétés continuent donc de travailler ensemble, avec quelques contraintes imposées par Mozilla. Cette entreprise se consacrera avant tout à Firefox tout en soutenant le déploiement de son client de messagerie.

About the author

Nikola

Leave a comment:


Scroll Up