Samsung dépouillé de 548 millions de dollars par Apple

Samsung qui avait été condamné par une juge californienne à une amende d’un milliard de dollars, pour avoir violé des brevets du géant américain Apple, n’avait jusque-là rien versé à son concurrent. Après cinq ans de lutte juridique le coréen capitule, mais continue de contester les brevets à l’origine de sa condamnation.

Retour sur les faits : 24 août 2012, le conglomérat sud-coréen est condamné pour avoir violé une série de brevets de son rival par un jury de San José. Les dommages et intérêts, qui s’estimaient à 1,05 milliard de dollars au début, ont par la suite été descendus à environ 930 millions de dollars. Cette décision a été validée par la juge Lucy Koh le jeudi 6 mars 2014. Elle a néanmoins rejeté la demande d’Apple qui demandait également l’interdiction à la vente de certains produits Samsung aux États-Unis. C’est, pour le moment, l’amende la plus importante que Samsung ait jamais écopée dans un tribunal.

Samsung Galaxy S6 Edge Plus

UN BRAS DE FER SANS FIN

Après une bataille acharnée, le colosse concède a payer à son adversaire une partie de la somme ( 548 Millions de dollars), sans s’avouer vaincu pour autant. Samsung a peut-être perdu cette bataille, mais il n’a pas encore perdu la guerre et compte bien récupérer son argent. D’autres affaires sont d’ailleurs en cours dans les tribunaux du monde entier.

De ce genre de guerre, on en retire au final du bénéfique pour le client. Cela force les deux guerriers à proposer toujours plus de nouveautés pour se dépasser et attirer de nouveaux consommateurs. Malgré tout, une question subsiste « Qui l’emportera ? « , c’est maintenant à vous de juger, à moins qu’un autre concurrent pointe le bout de son nez…

Source

Share this post

  1. Loïc 12 décembre, 2015 at 03:21

    Bonjour,
    Samsung va t’il répercuter une augmentation à ses clients à cause de ce jugement ?
    Si Oui, sur toutes ses gammes de produits ?

    Bien cordialement.

Post a new comment