AstucesGuidesHigh-Tech

Recyclez un vieux PC avec Xubuntu !

Vous avez un vieil ordinateur d’1Go de RAM dont vous ne savez plus quoi faire? Vous avez songé à le revendre sur le bon coin, mais vous y êtes trop attachés pour vous en séparer ? Voici une nouvelle qui va peut être ressusciter votre vieux coucou ! Il existe un OS qui ne demande que 512Mo de RAM. Cet OS, c’est Xubuntu !

Xubuntu expliqué

Un OS, c’est le système d’exploitation, c’est à dire le logiciel qui va s’exécuter lorsque vous allumez votre ordinateur. Sur beaucoup d’ordinateurs, c’est Windows, MacOS, ou (plus rarement) Linux. C’est ce dernier qui va nous intéresser. Linux est le noyau de l’OS, et de ce noyau vont découler des distributions. Les plus connues sont Ubuntu, Debian, Fedora et Kali. Ubuntu a aussi des sous distributions, et cet article porte sous l’une d’elles: Xubuntu.

Pourquoi Xubuntu? Parce qu’elle a la majorité des avantages d’Ubuntu, mais avec un gestionnaire de bureau différent. Le gestionnaire de bureau est le logiciel qui détermine ce que vous « voyez » sur le bureau. Unity est le gestionnaire de bureau d’Ubuntu, et Xfce est celui de Xubuntu.

Xfce
Xfce
Unity
Unity

La principale conséquence de ce changement de gestionnaire de bureau est l’allègement des ressources nécessaires. Attention, changer d’interface n’est pas la seule cause: Xubuntu est bien plus qu’un Ubuntu sans Unity. On aboutit ainsi à une distrib’ légère et que (pratiquement) n’importe quel PC peut faire tourner.

Xubuntu et ses concurrents

Attention: Xubuntu n’est pas Windows. Cela a des conséquences, dont une qui est particulièrement embêtante: vous ne pourrez pas faire tourner de programmes Windows dessus. Rassurez vous, beaucoup de programmes existent en version Linux, ou bien des équivalents ont été développés. Dans certains cas, les exécutables Windows tournent sous Xubuntu, en utilisant Wine pour les émuler.

En réalité, parler d’émulation avec Wine est un abus de langage. L’acronyme Wine veut dire Wine Is Not an Emulator. En effet, Wine n’émule pas le programme. Il  se contente de remplacer, dans le programme, les instructions spécifiques à Windows par les instructions spécifiques à Linux. Ce système marche plutôt bien, mais n’espérez pas faire tourner de gros jeux de cette manière.

Je parle ici de Xubuntu parce que c’est mon préféré, mais il en existe bien d’autres ! On peut aussi citer Lubuntu, qui tourne sous Lxde au lieu de Xfce. Il est encore plus léger que Xubuntu, mais moins joli à mon goût. Ce n’est là que mon avis, et n’hésitez pas à vous faire le vôtre ! La suite de l’article fonctionne aussi avec Lubuntu.

Installation de Xubuntu

Vous êtes convaincus? Il est grand temps d’installer Xubuntu sur votre machine !

Vous aurez besoin de:

  • Un ordinateur fonctionnel
  • Une clé USB ou un DVD (4Go minimum)

Il faut d’abord mettre Xubuntu sur un DVD ou une clé USB. Les clés USB ont ma préférence. Une fois qu’on a installé Xubuntu dessus, on peut les formater et remettre autre chose dessus. Au contraire, un DVD peut difficilement être réutilisé.

Pour l’installer, rendez vous sur le site de téléchargement. Vous avez deux choix: 32 ou 64 bits. Le moyen le plus sûr est de regarder sur internet si votre processeur est 32 ou 64 bits. Si vous ne savez pas, et que vous avez moins de 4Go de RAM, prenez la version 32 bits. En effet, les processeurs 64 bits supportent les logiciels 32 bits, alors que l’inverse n’est pas vrai. Voici des liens directs: 32 bits et 64 bits. Le fichier téléchargé est au format ISO.

Ensuite, il faut les graver sur votre clé USB. Il est toujours bon de la formater en FAT32 au préalable. Pour graver l’ISO sur une clé USB, je vous conseille Rufus sous Windows.

Rufus, pour graver Xubuntu
Rufus

Sélectionnez l’ISO téléchargé en cliquant sur le petit DVD à droite de « Créer un disque de démarrage ». Puis, vous n’avez qu’à démarrer. Attentez quelques minutes, et votre clé USB est enfin prête 🙂

Puis, branchez la sur l’ordinateur sur lequel vous voulez mettre Xubuntu. Au démarrage, il faut booter sur la clé USB. Pour cela, appuyez de nombreuses fois sur la touche prévue à cet effet (généralement F12, F10, F2, ou echap). Une fois dans le menu de boot, sélectionnez votre clé USB. Puis, laissez vous guider par le guide d’installation. Pensez bien à sauvegarder vos données personnelles avant de formater votre disque dur !

Xubuntu en pratique

Vous avez installé Xubuntu, et impatients de voir renaître votre ancien PC de ses cendres. Après l’avoir démarré, vous découvrez enfin l’interface de votre nouvel OS fraîchement installé. Et là, c’est le drame !

Votre bon vieux menu démarrer est désormais en haut. Plus de Word, Excel ou autres programmes sympathiques. Bienvenue dans le monde de Linux. Le pack Office est remplacé par LibreOffice: vous venez d’économiser une centaine d’euros. De plus, il y a très peu de virus sous Linux, ce qui vous fera économiser quelques autres dizaines d’euros 😉

Sous Linux, beaucoup d’opérations se font sous la ligne de commande. Recherchez « Terminal » dans le menu Démarrer, vous la trouverez aisément. C’est par cette voie que vous installerez vos programmes. Par exemple, pour installer NodeJS, écrivez la commande suivante:

sudo apt-get install nodejs

La commande se décortique ainsi en plusieurs morceaux:

  • sudo demande à Linux les droits root, un peu comme un compte administrateur sous Windows. Attention, vous pouvez faire de grosses bêtises avec, telles que supprimer le système lui même. Prenez donc garde à ne pas l’utiliser à outrance ! C’est aussi la raison pour laquelle votre mot de passe vous sera demandé.
  • apt-get est la commande en elle même. Son rôle est de gérer les programmes.
  • install veut dire à la commande apt-get qu’on veut installer un programme. Il en existe d’autres, comme update, qui va mettre à jour la liste de logiciels disponibles d’apt-get. On obtiendrait donc la commande suivante: sudo apt-get update.
  • nodejs est le nom du programme à installer.

De nombreuses autre commandes sont disponibles sur internet. Je vous invite donc  à vous documenter sur le sujet s’il vous intéresse !

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à le partager s’il vous a été utile et que vous souhaitez qu’il touche plus de monde 😉

Recyclez un vieux PC avec Xubuntu !
Note
Voir plus

Du même auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *