Petya : le ransomware pire que Locky

Locky, c’était déjà un ransomware très méchant qui chiffrait toutes vos données ainsi que celle sur le réseau. Il a donné des cheveux blancs à certains administrateurs systèmes puisqu’il attaquait aussi les sauvegardes. Maintenant que la frénésie Locky est passée, un autre ransomware a fait son apparition : Petya.

Comme à leur habitude, les ransomwares et autres virus/malwares se propagent par e-mail. On vous propose en pièce jointe de lire une facture ou un CV et une fois ouvert, le virus s’intalle et dans le cas de Petya, il va s’amuser à chiffrer votre table de fichiers principale et le secteur de démarrage. Cela va provoquer un écran bleu et l’ordinateur va redémarrer et Petya vous demandera de l’argent.

petya

Le chiffrement des données est la nouvelle mode des virus

Contrairement à Locky qui chiffrait vos données importantes, Petya s’occupe de la table de fichiers principale (MFT) et du secteur de démarrage (MBR). En résumé, il bloque le démarrage du système et bloque l’accès aux données. La table de fichiers principale, c’est un index géant qui recense vos fichiers, si vous la perdez, vos données n’existent plus.

Petya est donc beaucoup plus sadique que Locky et pour le moment il n’existe pas de moyen de s’en débarrasser, sauf si vous êtes prêt à débourser les 350 euros que demande le ransomware. Comme toujours, le problème se situe entre la chaise et le clavier. Veillez donc bien à ne pas ouvrir les pièces jointes d’inconnus et à ne pas télécharger n’importe quoi sur le web.

En vidéo, voici ce que donne Petya :

Share this post

Hadrien Miche

Rédacteur High-Tech à droite à gauche, je surf avec mon clavier sur différents sites et sur différents sujets.

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire