Overclocking : booster les performances de son PC gratuitement

Votre carte graphique est un composant essentiel pour le fonctionnement de votre ordinateur, et elle peut vous offrir bien plus que ce qu’elle vous offre déjà. Elle fonctionne à une certaine fréquence, qui détermine sa rapidité. Dans cet article, vous allez découvrir comment augmenter cette fréquence, pour gagner en performances. On utilisera l’overclocking.

Overclockez votre carte graphique !

L’overclocking d’une carte graphique est plutôt simple. Trois paramètres sont à prendre en compte :

  • La fréquence du GPU, qui détermine la rapidité de calcul de votre carte graphique.
  • La fréquence de la mémoire, qui détermine la vitesse à laquelle sont stockées les informations (telles que les textures, les modèles 3D dans les jeux, etc) : je vous parle ici de la mémoire dédiée à la carte graphique, et non pas de la RAM.
  • La vitesse du ventilateur, car il est important de réguler le refroidissement, il serait effectivement bête de voir votre carte graphique surchauffer.

L’overclocking augmente aussi considérablement la consommation énergétique de votre carte graphique : n’espérez même pas overclocker sur un ordinateur portable non branché.

Pratiquer l’overclocking avec EVGA Precision X

Pour modifier ces fréquences, plusieurs logiciels existent, je vous conseille EVGA Precision X, mais sachez qu’ils se valent tous plus ou moins.

Voici comment le logiciel se présente :

EVGA precision x overclocking ordinateur pc

Il est important d’y aller étape par étape : l’overclocking n’est pas sans risques, et peut rendre vos jeux instables. Il est donc important d’augmenter les fréquences du GPU et de la mémoire petit à petit, et encore plus sur les ordinateurs portables, qui chauffent très vite.

Je vous déconseille beaucoup de pratiquer l’overclocking sur un PC portable, sauf sur les haut de gamme ayant de gros ventilateurs, tels que les Asus ROG, Alienware, Clevo, etc. Donc, à chaque augmentation, démarrez un jeu (lourd pour vous placer en conditions réelles), et regardez si le jeu ou le driver ne crash pas.

La fréquence GPU se règle dans GPU Clock Offset, la fréquence mémoire dans Mem Clock Offset, et la vitesse du ventilateur dans Fan Curve. Vous pouvez aussi régler la tension de la carte graphique dans Voltage, ce que je déconseille aux débutants de l’overclocking car vous pourriez causer de graves dommages à votre carte graphique.

Si vous êtes conscients des risques, il faut augmenter la tension quand vous augmentez la fréquence, pour que la carte reste stable.

Les dangers à éviter en utilisant l’overclocking

Augmenter la fréquence de votre matériel augmente considérablement sa consommation électrique : par exemple, si vous multipliez par 2 la fréquence (ce qu’il ne faut surtout pas faire si vous utilisez un refroidissement à air ou à eau), la consommation peut être multipliée par 10 voire 20.

A ce sujet, si vous voulez que votre ordinateur consomme moins, par exemple sur un ordiateur portable pour avoir plus d’autonomie, vous pouvez downclocker. C’est l’opération inverse de l’overclocking : diminuer la fréquence. La consommation diminue ainsi énormément si vous diminuez la fréquence.

Sur un ordinateur portable, vous n’aurez peut être pas accès à tous ces paramètres : c’est normal. Personellement, sur un Asus ROG, je n’ai accès qu’à la fréquence du GPU et de la mémoire.

Si vous poussez un peu l’overclocking, vous risquez de voir apparaître des artefacts, c’est-à-dire des « bugs » graphiques. Ce n’est pas dangereux, c’est juste moche. Si vous êtes prêts à les supporter, inutile de redescendre la fréquence. En revanche, si vous avez poussé votre carte assez loin pour qu’ils apparaissent, n’hésitez pas à augmenter la vitesse des ventilateurs, car mis à part les nuisances sonores, il n’y a aucun inconvénient à la laisser élevée.

Trop pousser l’overclocking est une pratique dangereuse : outre les surchauffes, vous risquez des dégâts matériels. Et des dégâts par overclock ne seront pas pris en charge par la garantie de votre machine …

danger overclocking aperçu

Mes déboires personnels avec l’overclocking … Voici comment termine notre écran lorsque nous utilisons l’overclocking à la manière d’un bourrin.

Pour aller plus loin avec l’overclocking

Sachez que la carte graphique n’est pas le seul composant que vous pouvez overclocker, vous pourrez aussi le faire avec votre processeur et même avec votre RAM si ils le permettent.

On peut les régler dans le BIOS (ou l’UEFI sur les ordinateurs plus récents), qui s’ouvre en appuyant sur un bouton spécifique au démarrage de l’ordinateur. Mêmes dangers : faites le pas à pas, et sans forcer.

Pour un overclock du processeur, n’hésitez pas à investir dans un bon ventirad, voir même dans un watercooling si vous êtes avides de performances extrêmes. Sur la grande majorité des ordinateurs portables, vous ne pourrez pas overclocker autre chose que la carte graphique (du moins sans toucher au FSB, mais ce n’est plus la même complexité).

Une fois votre carte graphique au maximum de ses performances, vous voudrez peut être pousser un peu plus les options graphiques.

C’est la fin de ce tutoriel sur l’overclocking, en espérant qu’il vous ai été utile. N’hésitez pas à nous le faire savoir en laissant un commentaire et / ou en partageant cet article sur les réseaux sociaux ! 😉

Share this post

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire