Metal Gear Solid V : The phantom pain un jeu époustouflant

Hier (1 Septembre) est sorti un des jeux les plus attendus de 2015, c’est bien Metal Gear Solid V : The Phantom Pain. Un jeu d’espionnage, qui succède à Ground Zeroes. Konami, l’éditeur de ce jeu, nous promet le must. Pari réussi ?

Metal Gear Solid V : un gameplay ultra travaillé

Metal Gear Solid, c’est aussi et surtout un gameplay peaufiné jusque dans les moindres détails. Même jusque là où on s’y attend le moins, comme les quêtes secondaires plutôt surprenantes. La magie de ce jeu, c’est aussi que ces quêtes ne sont pas « que » secondaires, elles sont intégrées à l’histoire du jeu.

La nouveauté de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain, c’est le choix d’un NPC qui vous accompagnera dans votre quête : Un chien, un cheval, un robot, ou une tireuse d’élite qui n’est pas spécialement frileuse, avec qui le lien se resserre au fur et à mesure du temps passé avec lui.

Metal Gear Solid V The Phantom Pain tireur élite

Les compétences que vous pourrez leur faire débloquer sont autant utiles qu’originales. Par exemple, apprendre à votre cheval de faire ses besoins sur la route, pour que les véhicules dérapent, et ainsi les endommager. Glauque … 😀

L’histoire de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain se déroule après un coma de 8 mois de Big Boss, le personnage incarné, et se déroule, chronologiquement, avant le reste de la série Metal Gear Solid : le côté prequel est appréciable.

Des graphismes à peine croyables

Metal Gear Solid V : The phantom Pain tourne sous Fox Engine, le moteur maison Konami, quasi photo réaliste, qui n’a pas grand chose à envier aux ténors du genre. Les graphismes sont époustouflants, à se demander s’ils ne sont pas plus beaux encore que la réalité.

Metal Gear Solid V The phantom Pain graphisme

Metal Gear Solid V The phantom Pain graphismes réalistes

La map (carte), en open-world, jouit d’un rendu presque parfait. N’oubliez pas d’améliorer les options graphiques du jeu, et un bon overclocking ne sera pas de trop pour profiter pleinement d’un tel jeu. Si vous avez aimé Ground Zeroes, ce n’était qu’un avant goût de The Phantom Pain !

Metal Gear Solid V : The phantom Pain est bien plus focalisé sur les scènes jouées par le joueur que sur les cinématiques de ses prédécesseurs, même si elles restent d’une très bonne qualité. Et, comme de coutume dans les Metal Gear Solid, les personnages secondaires sont très travaillés.

Bref, un régal aussi bien pour les yeux que pour la manette, Metal Gear Solid est assurément un des plus grands jeux de 2015.

Et, pour finir et couronner le tout, un mode multijoueur devrait être disponible dans le courant d’Octobre. A essayer dès que possible !

Ps : le jeu est disponible à l’achat sur Amazon notamment sur plusieurs plate-formes à moins de 50€.

Share this post

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire