• Home  / 
  • High-Tech
  •  /  Ipconfig windows10, l’utilitaire en ligne de commande Windows

Ipconfig windows10, l’utilitaire en ligne de commande Windows

ipconfig

Ipconfig all, l’utilitaire en ligne de commande Windows

184796981-56a1ad675f9b58b7d0c19f7b Ipconfig windows10, l'utilitaire en ligne de commande Windows

Ipconfig est un utilitaire en ligne de commande disponible sur toutes les versions de Windows10 depuis Windows NT. Il est utilisable depuis l’invite de commandes. Cet utilitaire vous permet notamment d’obtenir les informations liées à l’adresse IP d’un ordinateur sous Windows. Il autorise également un certain contrôle sur les connexions TCP/IP actives. Ipconfig est une alternative à l’utilitaire plus ancien “winipcfg”.

Utilisation d’Ipconfig

Depuis l’invite de commandes, tapez “ipconfig” pour lancer l’utilitaire avec les options par défaut.

Le résultat affiché contiendra l’adresse IP, le masque de sous réseau et la passerelle pour toutes les cartes réseau physiques ou virtuelles.

Ipconfig comporte plusieurs options comme indiqué ci dessous. La commande “ipconfig /?” affiche l’ensemble des options disponibles.

Ipconfig /all

Cette option affiche le même résultat qu’avec les options par défaut, plus les paramètres DNS et WINS pour chaque carte réseau.

Ipconfig /release

Cette option supprime toutes les connexions TCP/IP actives sur toutes les cartes réseau et libère ces adresses IP pour d’autres applications. “Ipconfig/release” peut être utilisé avec certaines connexions Windows spécifiques. Dans ce cas, la commande n’affectera que la connexion désignée et pas les autres. La commande accepte soit les noms complets soit les noms de remplacement des connexions. Exemple :

  • ipconfig /release « Local Area Connection 1″ipconfig /release *Local*

ipconfig/renew

Cette option réinitialise les connexions TCP/IP sur toutes les cartes réseau.

Comme l’option “release”, ipconfig/renew permet de spécifier le nom d’une connexion en particulier.

/renew comme /release ne fonctionne que sur les clients configurés avec un adressage IP dynamique (DHCP).

Note: les options suivantes ne sont accessibles que sur Windows 200 et les versions plus récentes.

Ipconfig /showclassid, ipconfig /setclassid

Ces options gèrent les identifieurs de classe DHCP.

Les classes DHCP peuvent être définies par les administateurs sur un serveur DHCP pour appliquer différents paramètres à différents types de clients. C’est une fonction avancée de DHCP, généralement utilisée sur les réseaux d’entreprise, rarement sur les réseaux domestiques.

Ipconfig /displaydns, ipconfig /flushdns

Ces options accédent à un cache DNS local géré par Windows. L’option /displaydns affiche le contenu du cache, tandis que l’option /flushdns en efface le contenu.

Le cache DNS contient une liste de serveurs distants et les adresses IP qui correspondent avec (s’il y’en a). Les entrées dans ce cache proviennent de résolutions DNS effectuées lors de la visite de sites Web, de serveurs FTP ou d’autres serveurs. Windows utilise ce cache pour améliorer la performance d’Internet Explorer ou d’autres navigateurs.

Sur un réseau domestique, ces options DNS sont parfois utiles pour un diagnostic avancé. En effet si les informations contenues dans votre cache DNS sont datées ou corrompues, vous pourriez avoir des difficultés pour accéder à certains sites Web. Imaginez ces deux scénarios :

L’adresse IP d’un site Web ou d’un serveur email change (c’est relativement rare). Le nom et l’adresse de ce site reste normalement dans votre cache pendant 24h après votre visite. Vous aurez alors besoin de nettoyer votre cache pour y accéder avant.

Un site web ou un serveur était hors ligne la dernière fois que vous avez tenté d’y accéder mais est de nouveau accessible. Le cache garde normalement en mémoire que le serveur est hors ligne pendant 5 minutes. Vous aurez égalemetn besoin de vider votre cache pour y accéder avant.

Ipconfig /registerdns

Comme les options précédentes, /registerdns met à jour les paramètres DNS de Windows10.

Au lieu d’accéder simplement au cache local, cette option démarre la communication avec les serveurs DNS et DHCP pour établir une nouvelle connexion.

Cette variable est utile pour diagnostiquer des problèmes impliquant une connexion avec un fournisseur d’accès internet, comme l’impossibilité d’obtenir une adresse IP dynamique ou de se connecter à un serveur DNS.

Comme les options /release et /renew, /registerdns permet de spécifier les noms des cartes réseau à mettre à jour. En revanche si aucun nom n’est indiqué, toutes les cartes réseau sont automatiquement mises à jour.

Ipconfig contre winipcfg

Avant Windows 2000, Microsoft Windows proposait un utilitaire appellé winipcfg à la place d’ipconfig. Par rapport à ipconfig, winipcfg fournissait les mêmes informations sur l’adresse IP mais à travers une interface graphique primitive plutôt qu’en ligne de commandes.

Ipconfig windows10, l’utilitaire en ligne de commande Windows
5 (100%) 1 vote

Comment empêcher la surchauffe de votre ordinateur (et pourquoi c’est Important)

Voir notre article

Garder votre ordinateur à une température sûre lorsqu’il tourne est important, surtout quand la température monte à l’extérieur. Voici comment s’assurer que votre ordinateur ne surchauffe pas  — et comment résoudre ce problème, si c’est le cas.

About the author

    Julien

    Leave a comment:


    Scroll Up