Les images libre de droit – Plateformes et explications !

Vous recherchez des images libre de droit ? Vous êtes au bon endroit ! (ça rime 🙂 )

Les images protégées par les droits d’auteurs peuvent faire très mal à tous types de blogueurs, mais le contenu en général également (musiques, images, livres numériques, …etc). Dans cet article je vais éclaircir le sujet du Copyrighting, en donner mon avis et pour finir vous proposer deux plateformes différentes pour avoir des images libre de droit.

« Droits d’auteurs », « Copyrighting », « Libre de droit »

Il y a plusieurs mots qui signifient l’expression « contenu protégé par des droits d’auteur »  et il faut savoir que le contenu qui n’est pas en libre de droit, ou autrement dit protégé par des droits d’auteur peut vous créer des ennuis comme un moins bon référencement sur Google jusqu’à une poursuite judiciaire dans le pire de pire des cas ! 😉

Si vous faites des vidéos YouTube et que celles-ci incluent de la musique protégée, vos vidéos peuvent être supprimées. Enfin bref, le travail des auteurs on doit le respecter ! 🙂

La protection des droits d’auteur s’applique partout

Le Copyrighting n’est pas uniquement présent sur les images et les musiques, mais bel et bien sur tous les contenus comme des e-books, des blogs/sites web au complet, enfin bref: TOUT ce qui peut être créé par quelqu’un.

Les artistes sont à l’heure actuel bien protégés et je suis tout à fait pour mais alors … comment utiliser des musiques, images, ou autre contenu sans avoir de soucis ?

Pour des images libre de droit: Pixabay et Shutterstock

Dans cet article, comme prévu depuis le début, je ne vous présente uniquement des plateformes pour les images libre de droit.

Selon moi, Pixabay et Shutterstock sont deux des meilleures plateformes qui répertorient des images libre de droit.

  • Pixabay est une plateforme gratuite, elle contient plus de 400.000 images en tous genres.
  • Shutterstock est une plateforme payante, elle par contre, contient plus de 50 millions d’images mais pas que. On y trouve aussi de la musique par exemple, la majorité du contenu est payant mais à petits prix.

Libre de droit ne veut pas dire gratuit !

Comme vous aurez pu vous en douter, je souhaite faire passer un petit message dans cet article: le contenu disponible en libre de droit n’est pas pour autant toujours gratuit.

Un contenu en libre de droit a généralement pour but de se faire connaitre via les partages, dans ce cas, il est très souvent gratuit comme NoCopyrightSounds par exemple qui crée et publie de la musique sans Copyright gratuitement ! 😉

Néanmoins, d’autres artistes déjà assez connus préfères faire des ventes tout en laissant leur contenu libre de tout utilisations.

Bien d’autres plateformes pour d’autres contenus numériques sans protections de droits d’auteur existent, une simple recherche Google et votre bonheur sera sous vos yeux ! 🙂

Cet article t’a plu ? N’hésite pas à t’abonner au blog par mail ! 🙂

Abonnez-vous et recevez les meilleurs articles de H5ckFun

Share this post

Adrien Russo

Passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique, je suis le fondateur de H5ckFun et de quelques autres...

  1. gibee 17 juin, 2015 at 22:54

    Attention….le « libre de droit » n’existe pas en France, les droits appartiennent toujours et à vie à l’auteur, par contre il vous cède l’exploitation.
    faites en sorte de conserver le contrat de droits pendant toute l’utilisation (ou des preuves d’achats sur les sites style fotolia ou ceux cité ci-dessus)
    Actuellement j’ai deux contacts qui sont en procès pour détention d’image et utilisation sur un site web, la justice leur demande entre 1000 et 1500 euros, malheureusement ils ne peuvent contester, reste à trouver un arrangement à l’amiable…

  2. Alain Ternaute 25 juillet, 2015 at 18:42

    Merci pour le partage.
    C’est l’hébergement des images qui est problématique, je crois. Le fait d’afficher une image depuis son site d’origine sans en avoir le droit est moins lourd pénalement, il me semble. Bien que faire ça revient à exploiter la bande passante du site en s’arrogeant le droit d’utiliser l’image, mais bon… (On parle légalité, ce qui ne rime pas forcément avec légitimité.)

Post a new comment