Le gouvernement veut repenser le clavier AZERTY

Le ministère de la Culture estime que « le clavier AZERTY actuel ne permet pas d’écrire en français correctement ». Partant de ce principe, le ministère a confié une mission de réflexion à l’AFNOR (Association Française de NORmalisation) pour créer un nouveau clavier adapté à la langue française.

C’est certain, le clavier AZERTY n’est pas pratique pour écrire en français de manière correcte. En effet, sans utiliser de raccourci type « ALT+xxx », comment faire un c cédille (Ç) en majuscule ? De la même manière, comment utiliser les accents sur des majuscule ou même écrire « cœur » sans utiliser la correction automatique ? C’est impossible sur un clavier AZERTY et cela gêne le ministère.

azerty

Repenser le clavier AZERTY sans le modifier profondément

La mission de l’AFNOR est donc de trouver un nouveau clavier qui permettrait d’utiliser les symboles et accents français de manière simple. En fait, ce clavier existe déjà et il s’appelle BEPO. Ce clavier a été inspiré par August Dvorak qui a lui aussi proposé un autre clavier que QWERTY pour les Américains dans les années 1930.

Le BEPO est donc l’alternative toute trouvée, mais malheureusement les constructeurs d’ordinateurs portables ne le proposent pas et il y a peu de claviers BEPO. Du coup, le AZERTY reste maître, même si cela chagrine le ministère de la Culture qui se réveille enfin après des années de plaintes par l’Académie française. .

La réflexion de l’AFNOR sur ce nouveau clavier est prévu pour l’été prochain. Il est fort probable que le AZERTY n’évolue pas réellement, mais que certaines touches intègrent une nouvelle fonction.

Share this post

Hadrien Miche

Rédacteur High-Tech à droite à gauche, je surf avec mon clavier sur différents sites et sur différents sujets.

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire