Le futur du jeu massivement multijoueur à travers la VR

Le jeu-vidéo est l’une des industries qui capte le plus rapidement les potentialités de nouvelles technologies, et les assimile au plus vite. Modélisation tridimensionnelle, réalité virtuelle, connectivité haut-débit… les jeux-vidéo se sont approprié ces notions pour en faire de nouveaux supports de divertissement. L’un des exemples notables de cette assimilation technologique est le genre MMORPG. Des jeux de rôle qui sont passés du papier au digital puis au numérique.

Une version dématérialisée du divertissement qui intègre encore les codes de ses origines. Mais avec l’arrivée de récentes innovations, le moment est peut-être venu de s’interroger sur l’avenir de l’industrie ?

vr interrogation

La VR, le prochain standard du MMORPG ?

Tous les analystes semblent être du même avis : la Réalité Virtuelle est le prochain grand changement de l’industrie vidéo-ludique. Steam, Playstation, XBox et bientôt Nintendo, tous les géants du secteur semblent déterminer à surfer sur la vague pour proposer de nouvelles versions de leurs consoles de jeu. Dans le cas de Nintendo, la démarche consiste à repousser la sortie tant attendue de sa nouvelle console dont le nom de code est « Nintendo NX ».

Pour Playstation et Xbox, c’est l’occasion de vendre encore plus de matériel en proposant des versions améliorées de leurs consoles de dernière génération. Que les joueurs soient disposés à débourser une petite fortune pour acheter des « versions 2.0 » des consoles qu’ils possèdent déjà… c’est un débat pour une autre fois. Ici, l’on s’intéresse plutôt à l’impact qu’aura l’arrivée de la VR sur les MMORPG.

Il suffit de lancer une recherche sur n’importe quel moteur de recherche avec les termes « VR » et « MMORPG » pour tomber sur un intéressant projet d’IBM. Le projet consiste à reprendre les mêmes paramètres que ceux présentés dans le manga populaire « Sword Art Online ». L’idée étant de profiter des capacités d’immersion de la VR pour plonger les joueurs dans des univers fantastiques. Le concept est certes très intéressant et complètement plébiscité. La mise en oeuvre cependant risque de poser problème sur divers niveaux.

Une technologie élitiste…

D’une part, les capacités de calcul nécessaires pour maintenir et faire fonctionner un monde entier en VR ne sont pas à la portée de tous. Il faudra certainement confier les opérations aux superordinateurs tels que Watson. Les joueurs seront simplement équipés de terminaux de Réalité Virtuelle connectés (qui ne seront certainement pas compatibles avec les versions déjà existantes).

Combien de joueurs sont aujourd’hui satisfaits de la qualité de leur connexion internet ? Il y a des MMO où un ping de 100 suffit à se faire éjecter. Imaginez donc les conditions requises pour connecter son casque de VR à une telle interface ? L’autre problème d’une telle mécanique est justement le degré d’immersion. Quels passionnés de jeu-vidéo ne voudraient pas entrer tête la première dans des mondes comme SAO ou Hyrule ? Mais combien d’être eux sont en mesure de se déconnecter de la réalité des heures durant ? Car c’est bien de cela qu’il est question. Les participants ne seront pas en mesure de jouer pendant une petite dizaine de minutes sur le trajet de l’école ou du travail. Il ne sera pas pratique de mettre la pause pendant quelques instants pour aller manger. En somme, la démarche sera coûteuse en argent, mais surtout en temps.

vr couteux

L’on se souvient sans peine des critiques essuyées par les MMORPG au moment où ils commençaient leur expansion. Le genre a été accusé de fragiliser les rapports sociaux des joueurs et de fonctionner suivant les mêmes principes qu’une addiction. Que dira-t-on de jeux 100% immersifs le moment venu ? Il s’avère que la responsabilité était partagée. Il revient aux joueurs de faire preuve de bon sens ; et aux développeurs de placer des garde-fous dans leurs jeux pour prévenir ce genre d’addiction.

Conclusion

On a beau dire que la VR sera le futur du genre MMORPG ; il vaut mieux rester prudent. La technologie est encore trop coûteuse et chronophage pour être viable en tant que MMORPG. Certes, il sera possible de créer des RPG connectés et d’autres types de jeux. Mais ces jeux ne seront pas massivement multijoueur. On n’y comptera pas des centaines de millions de joueurs actifs contrairement, mais peut-être quelques milliers concentrés dans les mêmes zones géographiques.

Ces jeux ne seront pas les riches creusets d’interactions sociales que sont aujourd’hui les MMORPG les plus populaires. Des jeux qui continuent aujourd’hui de mettre en relation des personnes d’un bout de la planète à l’autre, sans aucune distinction. Des jeux qui prouvent qu’il n’est pas nécessaire de dépenser une fortune pour profiter d’un jeu de grande qualité.

Share this post

Adrien Russo

Passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique, je suis le fondateur de H5ckFun et de quelques autres...

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire