• Home  / 
  • Guides
  •  /  Commandes basiques du hacking avec Kali Linux

Commandes basiques du hacking avec Kali Linux

By aurelien / 17/05/2017
kali_linux-h5ckfun-3

Commandes basiques Kali Linux pour le Hacking : 

J’espère que vous avez installé Kali Linux avec Virtual Box ou que vous utilisez une autre technique.

Dans cette leçon, je parle des commandes de base dans Kali Linux, pas toutes, uniquement celles dont vous avez besoin pour démarrer, je présente également une source gratuite d’apprentissage pour toutes les commandes Linux.

Avant les commandes, je souhaite vous présenter Terminal.

Terminal est un logiciel tel que l’invité de commandes disponible dans Windows. Linux fonctionne via un système de commande, le piratage aussi.

 

Vous pouvez ouvrir Terminal à partir de la barre latérale comme indiqué dans la capture d’écran. Comprendre la classification des répertoires et des fichiers de Linux est important.

Le dossier « root » est le répertoire principal de Linux qui est représenté par « / » Tous les autres dossiers de Linux sont des sous-répertoires, certains sous-répertoires importants sont affichés dans la capture d’écran.

hack-hackfun-4 Commandes basiques du hacking avec Kali Linux

Si “/” [appelé communément “root”] est le dossier racine de Linux. bin, opt, home, tmp, var, etc sont des sous-répertoires.
Bin : veut dire binary. Il contient toutes les commandes.
opt : veut dire optional. Dans ce répertoire, tous les programmes disponibles que vous allez installer, comme Chrome.
home : Ce répertoire contient les données personnelles qui ont été créées lorsque vous créez un compte tel que « John » dans la capture d’écran ci-dessus.
tmp : Ce dossier contient toutes les données temporaires.
var : Celui-ci contient les données variables, qui changent au fur et à mesure du temps.

Fini pour les débutants.

Les commandes pour débuter sous Linux

cd : Pour changer le répertoire de travail actuel, la commande cd est utilisée. Lorsque vous allumez le PC et ouvrez le terminal, vous êtes dans le répertoire personnel de l’utilisateur connecté. Voici des exemples d’utilisation de cd pour changer de dossier.
cd .. Cette commande permet d’accéder au répertoire supérieur. Si vous êtes dans /root/Downloads taper cela vous enverra dans le répertoire /root/
cd / Cette commande vous enverra directement dans  «/»
cd Downloads vous enverra dans le dossier Downloads, si il existe.

dosseir-download-h5ckfun-300x138 Commandes basiques du hacking avec Kali Linux

pwd: veut dire “print working directory”. Ceci affichera votre répertoire de travail actuel.

repertoire-h5ckfun-300x101 Commandes basiques du hacking avec Kali Linux

ls: affiche tous les répertoires et fichiers présents dans le répertoire de travail actuel, comme ici, la capture d’écran de « / » [dossier root]

ls-h5ckfun-300x83 Commandes basiques du hacking avec Kali Linux

-ls -la [Cela affichera tout, comme la commande ls, mais en incluant les dossiers et fichiers cachés].

touch : Sert à créer un fichier. Syntaxe -> touch : nom du fichier.

La commande ci-dessus créera un fichier appelé “nom du fichier” dans le dossier de travail actuel.

mkdir-h5ckfun-300x107 Commandes basiques du hacking avec Kali Linux

mkdir : Cette commande sert à créer des dossiers / répertoires.

Tapez simplement mkdir nom du répertoire et elle créera le répertoire.

Tapez ls pour voir le répertoire créé et cd nom du répertoire pour accéder au dossier.

ls2-h5ckfun-300x112 Commandes basiques du hacking avec Kali Linux

cp : cp signifie copy. Voici la syntaxe
cp fichier à copier destination
exemple : cp santy.txt /Downloads

root-parrot-h5ckfun Commandes basiques du hacking avec Kali Linux

mv : mv signifie move. La syntaxe est similaire à celle de cp
mv santy.txt /opentechinfo
rm : rm veut dire remove. Tapez rm nom du fichier pour supprimer n’importe quel fichier etc.

Pour supprimer un dossier, tapez rm -rf dossier/nom du dossier. Ne tapez jamais rm -rf / parce que cela supprime tout ce que contient l’ordinateur.opentechinfo-h5ckfun Commandes basiques du hacking avec Kali Linux

Nano : Pour lire un fichier à l’intérieur de Terminal, on utilise la commande Nano.
Exemple :

root@kali:~# nano santy.txt

 

Voici ce que vous obtenez si le fichier santy.txt existe :

lecture-h5ckfun Commandes basiques du hacking avec Kali Linux

Pour quitter la lecture, appuyez sur ctrl+X, ou lisez les raccourcis listés en bas.

Ces commandes sont suffisantes pour les débutants, mais si vous souhaitez en apprendre plus sur les commandes, alors suivez ce cours gratuit sur les commandes Linux

Masquer son ip sur internet

Toujours dans la lignée de l’entrainement Kali Linux, suivez le lien dans le titre.

Commandes basiques du hacking avec Kali Linux
5 (100%) 2 votes

Comment empêcher la surchauffe de votre ordinateur (et pourquoi c’est Important)

Voir notre article

Garder votre ordinateur à une température sûre lorsqu’il tourne est important, surtout quand la température monte à l’extérieur. Voici comment s’assurer que votre ordinateur ne surchauffe pas  — et comment résoudre ce problème, si c’est le cas.

About the author

    aurelien

    Leave a comment:


    Scroll Up