• Home  / 
  • Actualité
  •  /  Attaques phishing visant le Pentagone et orchestrées par les russes

Attaques phishing visant le Pentagone et orchestrées par les russes

By Arnaud / 31/05/2017
Les attaques phishing visant le Pentagone sont de plus en plus récurrentes

Les attaques phishing visant le Pentagone sont de plus en plus récurrentes au fil des jours. Cette méthode de piratage informatique orchestrée pour atteindre la Défense américaine passe désormais par les réseaux sociaux. Et comme toujours, la Russie est au centre des suspicions.

Des hackers essayent chaque jour de s’infiltrer dans le réseau interne du Pentagone en ciblant le personnel et leurs proches.

En effet, les attaques directes sont apparemment devenues une solution prohibée pour les hackers. Ce qui n’est pas très étonnant compte tenu du niveau de sécurité mise en place, et en constante surveillance.

Quelle est donc la nouvelle technique pour les attaques phishing visant le Pentagone ?

 

La technique pour les attaques phishing visant le Pentagone

Il semblerait bien que les attaques phishing visant le Pentagone et passant par les réseaux sociaux sont plus efficaces. En effet, les attaques phishing par mail sont devenues bien trop vulgaires. Et comme toute technologie s’adapte à son temps, on n’est jamais à l’abri du danger que constituent les hackers.

Les liens piégés avec centres d’intérêt propre à chaque internaute sont donc devenus les plus récurrents. Les employés du département américain de la Défense et leurs proches sont chaque jour ciblés à travers Twitter et Facebook.

Ces deux réseaux sociaux sont ceux sur lesquels les internautes relâchent totalement leur vigilance. Ce qui est un avantage pour les hackers puisque ces liens piégés proposent exactement ce que nous recherchons sur le moment.

C’est d’ailleurs une situation très inquiétante pour le Pentagone qui a été visé en février dernier, à travers plus de 10.000 comptes Twitter d’employés.

Dès qu’un lien piégé a été cliqué, il télécharge directement un programme sur le serveur du hacker. Ce programme permet à ce dernier de contrôler l’appareil concerné, ainsi que le compte du réseau social en question. Ceci que ce soit un ordinateur ou même un smartphone.

Dès lors, il devient très simple pour le pirate informatique d’atteindre son objectif. Les attaques phishing visant le Pentagone partent donc du manque de vigilance des employés et de leurs proches sur les réseaux sociaux.

Selon Jay Kaplan, responsable de l’entreprise de cybersécurité Synack et ancien expert en cybersécurité au sein de la NSA : « Les réseaux sociaux offrent à l’attaquant un nombre d’indicateurs […] dont il ne dispose pas par mail. Au-delà du recours au phishing par mail pour accéder à un réseau, les pirates peuvent utiliser un compte [Twitter ou Facebook] pour collecter des informations.

La plupart des gens ne réfléchissent pas à deux fois avant de poster sur les réseaux sociaux. Ils ne pensent pas aux gens qui utilisent ces informations à des fins malveillantes contre eux ».

 

Pour conclure

Il n’est en aucun cas exclu que toutes ces attaques phishing visant le Pentagone puissent se trouver à la porte de chaque internaute.

Il devient donc important de faire un peu plus attention à la façon d’utiliser les réseaux sociaux. Mais aussi, nous devons garder à l’esprit que notre compte est une porte ouverte sur la vie de nos proches.

Attaques phishing visant le Pentagone et orchestrées par les russes
5 (100%) 2 votes
About the author

    Arnaud

    Leave a comment:


    Scroll Up