Amazon révolutionne l’épicerie

Ce lundi, Amazon a dévoilé Amazon Go, une épicerie un peu spéciale : il n’y a pas de caisse ! Vous entrez, prenez juste les choses que vous voulez et sortez ; La commandes ’affiche sur votre compte Amazon et est payé. Il n’y a pas de caissiers, pas de scan et pas de paiement dans le magasin. Tandis que les experts conviennent que Go ressemble beaucoup à l’avenir du commerce de détail, Amazon n’as pas encore fini de développé ce concept.

Il y a un Amazon Go ouvert à ce jour, à Seattle, la ville natale d’Amazon, il contient des produits d’épicerie périssables comme le pain, le lait et le fromage, ainsi que des plats préparés. Amazon dit que tout ce dont vous avez besoin est l’application Amazon Go pour entrer dans le magasin et commencer vos courses. Ou plutôt, c’est ce que vous aurez besoin quand Amazon décidera d’ouvrir le magasin aux civils. Actuellement, Amazon Go est disponible uniquement pour les employés d’Amazon en version bêta, avec une date de lancement public fixée pour début 2017.

amazon-go-store-no-registers-or-lines-e1481312841416 Amazon révolutionne l'épicerie

Comment ça fonctionne

En ce qui concerne le fonctionnement de ce magasin sans caisse, Amazon semble ne pas vouloir partager tous les détails. Sa description utilise des expressions tel que : la vision par ordinateur, la fusion des capteurs et l’apprentissage en profondeur. Il utilise des capteurs à travers le magasin et l’intelligence artificielle pour dire quelle direction les clients recherchent, même dans une foule, et peut identifier des étiquettes partiellement bloquées. Au-delà, les détails sont brumeux.

Ça ne veut pas dire que c’est du vent. En fait, les spécialistes de la technologie de détail et les experts en vision informatiques conviennent que le système annoncé par Amazon est tout à fait plausible compte tenu de l’état de l’intelligence artificielle, RFID, capteurs et machines d’apprentissage des technologies actuelle. Personne ne l’a encore fait mais personne n’est Amazon !

About the author

Alexandre Huvenne

1 comment

Leave a comment:


Scroll Up