Adblock: pourquoi et comment les utilisateurs ne doivent plus l’utiliser

La publicité en ligne prend le dessus, représentant dans certains (beaucoup) de cas la principale source de revenus d’un site internet, mais elle a tendance à être mal utilisée. En effet, 84% des utilisateurs se disent « irrités » par la publicité en ligne, 79% par la publicité à la radio et 75% pour la TV… Il y a un souci quelque part.

Dans beaucoup de cas, la publicité sur le web n’est pas ciblée comme il le faudrait (par exemple les annonces  à l’affichage). Par conséquent, la pub n’est pas de grande qualité pour l’annonceur, mais elle embête aussi fortement l’utilisateur.

adblock bousille finance en ligne

Adblock : la solution miracle pour les utilisateurs français

24% des utilisateurs utilisent un Adblocker (comme Adblock) et 15% ont l’intention de l’installer. Forcément, quand un site submerge de publicités… Mais le problème, c’est que la plateforme qui affiche des annonces est généralement principalement financée grâce à elles, et le fait d’utiliser Adblock baisse considérablement son chiffre d’affaires. Pour remédier à ce problème, certains sites vont même jusqu’à bloquer l’accès à leurs pages pour les utilisateurs ayant un Adblocker actif… Et si nous comparons cela à il y a quelques années, il y a, actuellement, un fameux souci.

C’est clair, 84% des web utilisateurs en ont marre de la publicité en ligne, qui est « néfaste pour leur utilisation ». Il faut donc mieux la cibler, et arrêter avec le pop-up et les autres types de formats publicitaires agressifs. La publicité, selon moi, doit être quelque chose de complémentaire à l’utilisateur, donc pour cela, Adsense, par exemple, est au taquet…

publicite intrusive internet

Mais le souci, c’est que les internautes ne connaissent pas le réel impact, financièrement parlant, de l’utilisation d’Adblock sur un site Web. De plus, ces derniers se sentent comme des « pigeons » dans l’histoire, pour beaucoup, nous nous faisons de l’argent dans leur dos.

impact financier adblock

La solution : limiter l’utilisation d’Adblock en redonnant confiance aux internautes

Une des solutions envisageables est de limiter tout ce qui est de la publicité à l’affichage (CPM), qui ne sont généralement que des annonces non ciblées et utilisées comme unique but de générer de l’argent.

Les annonces en ligne actuelles bousillent (dans beaucoup de cas) la relation avec l’utilisateur. La solution à cette problématique est donc de limiter les publicités sur une page, mieux les optimiser tout en ayant une réelle utilité pour l’utilisateur (comme quelque chose de complémentaire pour lui). Des publicités propres et non agressives, c’est certain, limiteront l’utilisation d’Adblock sur internet…

Source

Share this post

Adrien Russo

Passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique, je suis le fondateur de H5ckFun et de quelques autres...

  1. AntiPub 6 mars, 2016 at 13:18

    La solution, c’est tout simplement d’arrêter de pourrir ce magnifique canal de communication qu’est Internet. Arrêtez avec vos publicités à la noix.

    Voici mon comportement depuis que j’ai découvert Internet il y a 15 ans :
    – oh Internet c’est beau et utile (découverte)
    – eh mais j’ai pas envie de voir des popups indésirables apparaître quand je joue, consulte ou navigue (constat)
    – y a pas un moyen d’empêcher cela ? Vu que j’ai accès au web, je vais chercher une solution / outils (besoin)
    – oh Adblocks remplit mes exigences ! Adieux pubs de merde (satisfaction)
    – eh mais Adblocks fait passer certaines publicités via leur liste blanche (déception)
    – oh je peux désactiver ces listes et créer la mienne (satisfaction+)
    – oh je peux même bloquer tout ce qui me semble inutile car le trafic est de plus en plus lent A CAUSE DE CES PUBS. Exemple : sur une page web, on peut trouver parfois 100 requêtes publicitaires -> 100 requêtes inutiles qui consomment en électricité, en débit, en temps. Le temps c’est de l’argent, et ma vie est courte, j’ai besoin de gagner du temps. (besoin+)
    – eh mais Adblocks veut autoriser la pub des entreprises qui paient « une redevance Adblocks ». La raison est l’argent qu’ils peuvent gagner à vendre ce service (déception+)
    – oh mais je peux désactiver les mises à jour d’Adblocks le temps de trouver une alternative pour bloquer > 90% des pubs (besoin++)
    – ah mais maintenant les publicités apparaissent plutôt sous la forme de texte html5 inclut dans la page (constat+)
    – m’en fout, c’est du HTML5, si y a du Javascript, je le désactive via Adblocks. S’il y a des images inutiles (porn, pub, hors contexte de page), je désactive aussi. Les perfs sont moins impactées (constat++)
    – est-ce que Adblocks est responsable de certains des plantages mémoires de Firefox à cause du filtrage de ma liste noire ? (interrogation)

    Bref, parler de financement de site web, cela me révolte.

    Si une entreprise voulait absolument dégager une marge ou communiquer, elle devrait s’assurer d’avoir une communication de qualité plutôt que de se faire passer pour harceleur sur le web. Pareil pour la pub ciblée qui donne l’impression qu’on a mis bien profondément le bras dans votre arrière-train.

    Internet n’est pas et ne doit pas être une poubelle. On a beau être derrière un écran, et personne de l’autre côté pour savoir qu’on fait une connerie, ce n’est pas une raison pour éjecter sa merde (référence à la pollution sur Terre et dans l’Espace).

    Pour la personne lambda, développeur web ou whatever, est-ce un bon moyen d’atteindre son objectif financier de 36 € par an (exemple de forfait serveur + DNS) de chier des pubs sur son site ? Je dis une chose, la pub fait fuir. Alors, visez plutôt une communication de qualité. Innovez. Trouvez une autre voie. Mais arrêtez de détruire l’un des seuls moyens de communiquer mondialement ! Vive l’Internet libre (de tout et des pubs) !

    D’ailleurs, dans l’histoire, seul le visiteur du site n’est pas rémunéré ! Hé Gégé, tu participes bénévolement et gratuitement à l’enrichissement (minime ou pas) d’un mec que tu connais pas, qui te détruis ton débit et qui te bouffe ton temps… Je dis qu’il y a grosse arnaque ! Voilà pourquoi je suis révolté contre le démarchage publicitaire via le web !

    Voici ma petite histoire avec Adblocks jusqu’en 2016. Et vous ? Etes-vous satisfait d’Adblocks ? Le désactiveriez-vous pour « financemer les sites web » de ceux qui n’en ont rien à faire de vous ?

  2. Adrien Russo 6 mars, 2016 at 13:21

    Salut, merci pour ce fameux commentaire bien intéressant… Juste une petite remarque : l’utilisateur fait une recherche Google (imaginons) pour obtenir une réponse à une question. Alors à ce moment, c’est ça son avantage : obtenir une réponse à sa question… Bon après, chacun son avis hein 🙂

  3. yoann 9 mars, 2016 at 14:08

    Vous avez raison tout les deux, mais

    Je pense que antipub n’a pas tord, pourquoi ne pas innover

    perso tu propose un pack solidarité de quelque € par mois ou par ans, en échange tu envoi des goodies histoire de faire pensé à l’utilisateur qu’il n’est pas complétement perdant et toi tu fais ta marge pour payer ton hébergeur et ton nom de domaine ?

    Des solutions comme celle-ci, il y en a, le problèmes c’est que la plupart des gens sont feignant et préféré s’abonner à ADsense plutôt que de trouver une solution, j’ai pas raison ?

Post a new comment