Google Car: accident à cause d’une erreur humaine et blessés

La voiture de Google, nommée la Google Car, a subi un accident de plus. Sachez tout de même que les accidents causés par la Google Car s’étaient produits, lorsque la voiture était en mode manuelle. En pilotage automatique, la voiture autonome a toujours été victime des accidents.

Dans notre cas, la voiture de Google était arrêtée lors de son accident. Dans 11 cas sur 14, la voiture autonome a été touchée par l’arrière, ce qui prouve bien qu’il n’y a pas de grosses failles dans le système ! 😉

Google publie chaque mois un bilan des accidents de la Google Car

Chaque mois, depuis mai 2015, Google publie un bilan des accidents que sa voiture autonome cause, et des accidents dont elle en est victime.

Actuellement, Google ne s’inquiète pas trop puisque sa Google Car a déjà parcourue plus de 1.6 millions de km, et jamais, elle a causée un accident (en pilotage automatique). Dans 11 cas sur 14, comme dit plus haut, elle est percutée par l’arrière par un conducteur distrait.

Un humain qui conduit, c’est moins sûr qu’un robot !

Voilà ce qu’essaye de démontrer Google depuis un certains temps, et actuellement, je pense qu’ils y sont arrivés ! 🙂

Dans la vidéo ci-dessous, de 9 secondes, on vous présente comment l’accident qu’a subit la Google Car s’est produit.

Pour résumer le tout, la Google Car était à l’arrêt (car la voiture autonome a détectée que le trafic était arrêté). Cependant, l’humain conduisant la voiture qui arrivait par derrière, lui, n’a pas vu que le trafic était à l’arrêt.

Donc, dans tous les cas, l’accident ce serait produit par erreur humaine. Cela démontre bien, qu’un humain au volant, c’est moi prudent qu’un robot (d’accord un robot, mais pas n’importe lequel …). En plus de ça, l’un des passagers de la voiture qui a causée l’accident, a été blessé.

Cette courte vidéo prouve que la Google Car n’a pas effectuée d’erreur, en théorie, et que l’accident s’est causé par erreur humaine.

Chris Urmson est content de sa Google Car

Chris Urmson, ou le directeur du projet des voitures autonomes, est plutôt content. Il n’est pas content des accidents, d’accord, mais il est heureux que ses voitures autonomes, sur 1.6 millions de km, n’ont jamais causées un accident.

La majorité des personnes qui ont percutées la Google Car (14 fois au total) étaient distraites. Un robot, lui, ne sait pas être distrait. Il est programmé pour qu’il fasse ce que l’on veut, il peut travailler 24H sur 24 et 7 jours sur 7, il ne sera jamais fatigué.

Et vous, qu’en pensez-vous de ces voitures autonomes ? Laissez vos avis dans les commentaires de cet article ! 🙂

Share this post

Post a new comment